“La mobilisation se construit”, affirme Laurent (PCF)

“La mobilisation se construit”, affirme Laurent (PCF)

Pierre Laurent, secrétaire national du Parti communiste français (PCF), a affirmé jeudi que "la mobilisation se construit" contre...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Pierre Laurent, secrétaire national du Parti communiste français (PCF), a affirmé jeudi que "la mobilisation se construit" contre la politique d'Emmanuel Macron, "les gens" ayant "compris" qu'il est "le père Noël des riches".

"Je crois qu'on sent une vague de contestation de la politique d'Emmanuel Macron qui va grandissante dans le pays", a affirmé Pierre Laurent sur franceinfo, malgré l'essoufflement de la mobilisation contre les ordonnances réformant le droit du travail.

"Je crois que les gens ont compris une chose, c'est qu'Emmanuel Macron est le père Noël des riches".

"La mobilisation se construit. Je ne dis pas que c’est facile, mais elle se construit", a ajouté Pierre Laurent, se disant frappé par "la diversité des contestations".

Relancé sur les déclarations récentes du chef de file de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, qui avait concédé une forme d'échec de la mobilisation, en accordant "le point" à Emmanuel Macron après six mois de présidence, M. Laurent a jugé au contraire que "la contestation a le point". Même si "effectivement il faut donner de la perspective à cette contestation".

"Tout ne se passe pas autour de telle ou telle déclaration de tel ou tel dirigeant, y compris Jean-Luc Mélenchon", a commenté M. Laurent. "Je pense que quand on est en train de construire une mobilisation, il ne vaut mieux pas envoyer des messages de démobilisation".

Dans la même thématique

Paris: Jordan Bardella  debate with France’s Prime Minister Gabriel Attal
9min

Politique

Ecologie : un séminaire du gouvernement pour « montrer que l’engagement n’a pas diminué »… à dix jours des européennes

Le premier ministre Gabriel Attal a rassemblé ses ministres pour « faire le bilan » de l’action de l’exécutif en matière d’environnement, avant des annonces attendues en juin sur le plan d’adaptation au réchauffement. De quoi faire une piqûre de rappel aux électeurs macronistes déçus, juste avant les européennes. Matignon plaide le « hasard de calendrier ».

Le

“La mobilisation se construit”, affirme Laurent (PCF)
3min

Politique

Européennes : « Aujourd’hui, l’Europe est surtout guidée par des critères financiers », tance Pierre Larrouturou

38 listes pour 38 différentes visions de l’Europe. Alors que pour la majorité des listes, la campagne se fait en catimini, Public Sénat a décidé de vous permettre d’y voir plus clair, en vous présentant le programme de ces « petites » listes. Aujourd’hui, p arole à Pierre Larrouturou, tête de liste de « Changer l’Europe », qui défend « une Europe qui s’intéresse au bien-être, qui fait baisser les loyers, et qui améliore la vie quotidienne des gens ».

Le