La rencontre à trois entre Sarkozy, Fillon et Juppé n’aura pas lieu

La rencontre à trois entre Sarkozy, Fillon et Juppé n’aura pas lieu

La rencontre prévue entre Nicolas Sarkozy, Alain Juppé et François Fillon pour mettre fin à la crise qui gangrène la campagne du...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

La rencontre prévue entre Nicolas Sarkozy, Alain Juppé et François Fillon pour mettre fin à la crise qui gangrène la campagne du candidat de la droite n'aura finalement pas lieu, a indiqué mardi l'entourage de l'ancien chef de l'Etat.

"Nicolas Sarkozy a eu Alain Juppé au téléphone et il rencontrera individuellement MM. Juppé et Fillon dans les prochains jours", a-t-on précisé de même source. Cette rencontre à trois devait initialement se tenir mercredi, selon l'entourage de M. Sarkozy, une date que celui de M. Fillon s'était gardé de confirmer.

L'entourage de M. Fillon a de son côté assuré ne pas avoir été informé de l'annulation de cette rencontre.

M. Sarkozy avait proposé lundi à MM. Fillon et Juppé de se rencontrer "pour trouver une voie de sortie digne et crédible à une situation qui ne peut plus durer". Le comité politique de LR a depuis réaffirmé son soutien au candidat de la droite, malgré sa probable mise en examen le 15 mars par les juges qui enquêtent sur les emplois présumés fictifs de ses proches.

Selon un proche de M. Sarkozy, "cette annulation est regrettable, c'était un symbole important". "Tout le monde" a "tendu la main" à M. Fillon, "il s'était engagé" à cette rencontre avec ses deux principaux rivaux de la primaire de la droite, a ajouté ce proche de l'ex-président.

Dans la même thématique

fra: D Day -International commemorative ceremony at Omaha Beach
11min

Politique

Législatives 2024 : ces circonscriptions où la majorité ne présente pas de candidat face aux LR et à quelques PS

Pour « lutter dès le premier tour contre les extrêmes », la majorité présidentielle a décidé de ne pas présenter de candidat dans une soixantaine de circonscriptions. De quoi peut-être lui permettre de trouver une majorité après le 7 juillet. Si les LR expliquent rester sur une ligne d’autonomie, dans le Nord, le parti a pourtant décidé de ne pas présenter de candidat face à certains candidats soutenus par le parti d’Emmanuel Macron.

Le

Paris : Francois Hollande 20 heures sur TF1
4min

Politique

Ces candidats qui font leur grand retour aux législatives

Ils ont été ministres ou Président de la République, ont quitté la vie politique … et choisissent d’y revenir pour les élections législatives. Voici un aperçu des candidats qui font leur retour sur le devant de la scène à l’occasion des élections législatives anticipées des 30 juin et 7 juillet prochains.

Le