Laurence Rossignol : «Marlène Schiappa est la caution de Gérald Darmanin»

Laurence Rossignol : «Marlène Schiappa est la caution de Gérald Darmanin»

La sénatrice socialiste et ancienne ministre des Droits des femmes a estimé que Marlène Schiappa ne pouvait pas à la fois prétendre lutter contre les violences faites aux femmes et défendre le ministre de l’Intérieur, visé par une plainte pour viol.
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

La nomination de Gérald Darmanin au ministère de l’Intérieur alors qu’il est sous le coup d’une accusation d'abus de faiblesse continue de faire débat. Ce mercredi, au micro de Public Sénat, la ministre déléguée en charge de la Citoyenneté auprès du ministre de l’Intérieur, Marlène Schiappa, a défendu Gérald Darmanin, estimant qu’il appartenait « à la justice de trancher » et fustigeant « les commentaires qui ne servent pas le débat public. Des propos qui irritent la sénatrice socialiste et ancienne ministre des Droits des femmes, Laurence Rossignol. Cette dernière avait déjà déclaré que le problème de la nomination de Gérald Darmanin « n’était pas la présomption d’innocence mais le fait qu’il ait reconnu avoir échangé des faveurs sexuelles contre un service. »

Ce mercredi, sur le plateau de Public Sénat, Laurence Rossignol a torpillé Marlène Schiappa, en affirmant : « Je ne vois pas comment elle peut tout à la fois expliquer qu’elle défend les violences faites aux femmes et qualifier de « fantasmes » ce que les femmes, qui sont venues porter plainte, ont décrit ». Et de poursuivre : « En fait, elle fait comme les hommes et le patriarcat a fait pendant des années : on commence par salir la victime, la traiter de menteuse car si c’est un fantasme c’est un mensonge, et dire ensuite que l’on soutient son ministre de l’Intérieur. »

Revenant sur la défense de Gérald Darmanin par l’ancienne secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes, Laurence Rossignol a soutenu : « Elle est  la caution de Gérald Darmanin dans ce gouvernement. Elle est là pour dire : « Moi qui suis féministe, je n’ai aucun problème à travailler avec Gérald Darmanin », elle en arrive à dire des choses qui nuisent à une cause qu’elle a probablement sincèrement défendu auparavant. »

Dans la même thématique

Laurence Rossignol : «Marlène Schiappa est la caution de Gérald Darmanin»
7min

Politique

Européennes : « La tentation d’un pacte brun, à la fois sur l’écologie et les idéologies, nous menace », alerte l’écologiste David Cormand

Dans la dernière ligne droite de la campagne des européennes, trois candidats, chacun à la seconde place de leur liste, sont venus sur le plateau d’Extra Local : Céline Imart pour la liste LR, David Cormand pour la liste des Ecologistes et Guillaume Peltier pour Reconquête. Ils se sont exprimés notamment sur l’immigration, la future présidence de la Commission européenne ou le nucléaire.

Le

French Prime Minister Gabriel Attal visit in Valence
7min

Politique

Délinquance des mineurs : après l’avoir supprimée, le gouvernement veut réintroduire la comparution immédiate

Un peu plus d’un mois après ses annonces destinées à « renouer avec les adolescents et juguler la violence », Gabriel Attal a esquissé des nouvelles pistes sur la justice pénale des mineurs qu’il souhaite voir intégrer dans un projet de loi d’ici la fin de l’année, notamment la possibilité d’être jugé à partir de 16 ans en comparution immédiate. Une procédure qui avait été supprimée lors de la réforme de la justice pénale des mineurs en 2021.

Le