Laurent (PCF) trouve qu’un gel des prestations sociales serait “scandaleux”

Laurent (PCF) trouve qu’un gel des prestations sociales serait “scandaleux”

Le secrétaire général du PCF, Pierre Laurent, a considéré "scandaleux" le gel potentiel de certaines prestations sociales, mais ...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Le secrétaire général du PCF, Pierre Laurent, a considéré "scandaleux" le gel potentiel de certaines prestations sociales, mais "dans la logique du gouvernement", vendredi sur France 2.

"C'est scandaleux !", a déclaré le numéro un du Parti communiste au sujet de la revalorisation partielle ou inexistante de certaines aides sociales pour 2019, évoquée dans un article à paraître dans Les Echos vendredi.

"Mais c'est dans la logique du gouvernement, (qui) va conduire à des économies drastiques dans tous les domaines : les budgets publics vont être écrasés, les prestations sociales vont être mises en cause", a-t-il ajouté, dénonçant une politique "injuste", "inefficace", "dangereuse", source d'"inégalités" et "sans effet sur la croissance et l'emploi".

"Il faut sortir des politiques d'austérité, investir différemment dans les salaires et, pour ça, récupérer l'argent injustement injecté dans les dividendes", a-t-il poursuivi.

"À croire que ces gens se réveillent tous les matins en se demandant comment pourrir la vie des gens modestes...", a quant à lui commenté Ian Brossat, chef de file du PCF pour les élections européennes de mai 2019 et adjoint à la maire de Paris en charge du logement, vendredi sur Twitter.

Interrogé sur la possibilité d'une "dégressivité" des allocations chômage pour les cadres aux hauts revenus, proposée mercredi par le député LREM Aurélien Taché, Pierre Laurent a estimé qu'il s'agissait d'un "leurre", "une annonce purement démagogique pour masquer le fait que la réforme de l'assurance chômage (...) va chercher à économiser massivement sur les indemnités de tous les chômeurs".

L'université du PCF se déroule à Angers de jeudi à samedi, les élections européennes devant faire partie des sujets abordés par le PCF. Le secrétaire général du parti a prôné sur France 2 "une Europe de la solidarité" et insisté sur les "convergences possibles" entre les "différentes familles" de la gauche française.

Dans la même thématique

Montpellier : New Popular Front atmosphere party
10min

Politique

Nouveau Front populaire : Jean-Luc Mélenchon, un caillou dans la chaussure des partenaires de LFI

L’alliance de gauche semble prise au piège des spéculations autour de son candidat pour Matignon. Le Rassemblement national et la majorité présidentielle ne cessent de renvoyer le Nouveau Front populaire à Jean-Luc Mélenchon, dont les sorties médiatiques nourrissent l’agacement des partenaires de La France insoumise. Le mode de désignation du Premier ministre, en cas de victoire de la gauche, reste également en suspens, même si le principe d’un « consensus » entre les différentes formations semble avoir été arrêté.

Le

Dams in Noumea, New Caledonia.31/05/2024
7min

Politique

Nouvelle-Calédonie : « Cette dissolution tombe mal. On a l’impression d’être abandonnés »

Passée quelque peu sous les radars de la campagne des élections législatives, la situation en Nouvelle-Calédonie s’est tendue ces dernières heures depuis l’arrestation et le transfert de militants indépendantistes de la CCAT en métropole. Au point mort depuis la dissolution, la perspective d’un accord global sur l’avenir institutionnel de l’île et sur le dégel du corps électoral aux élections provinciales va devoir attendre l’après 7 juillet.

Le