Laurent Pietraszewski, nouveau monsieur retraites du gouvernement, a touché 71.800 euros pour licenciement économique de la part d’Auchan

Laurent Pietraszewski, nouveau monsieur retraites du gouvernement, a touché 71.800 euros pour licenciement économique de la part d’Auchan

Laurent Pietraszewski, nouveau secrétaire d’Etat aux retraites, a mis à jour sa déclaration d’intérêts, affirmant avoir touché l’été dernier la somme de 71.872 euros de la part d’Auchan. « C’est tout simplement une indemnité conventionnelle de licenciement économique » explique son cabinet.
Public Sénat

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Mis à jour le

A peine nommé, Laurent Pietraszewski, le nouveau monsieur retraites du gouvernement, en remplacement de Jean-Paul Delevoye, doit déjà désamorcer un début de polémique. Et elle concerne, comme son prédécesseur… sa déclaration d’intérêt à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP).

Elu député LREM du Nord en 2017, Laurent Pietraszewski fait une première déclaration cette même année, où il indique avoir perçu des salaires allant de 32.286 à 61556 euros net, selon les années, en tant que « responsable département ressources humaines » pour Auchan. En octobre dernier, le nouveau secrétaire d’Etat aux retraites fait une modification à sa déclaration. Laurent Pietraszewski précise avoir touché, entre août et septembre 2019, la somme de 71.872 euros net, toujours pour les mêmes fonctions chez Auchan.

capture declaration Pietraszewski

Licenciement économique

Un parlementaire a parfaitement le droit de travailler en même temps que son mandat. C’est parfaitement légal. En revanche, la somme semble énorme, pour seulement deux mois de travail. Contacté par publicsenat.fr, le cabinet de Laurent Pietraszewski apporte une explication et des précisions utiles : « Cela correspond à une indemnité de rupture de contrat. En 2017, dans le cadre d’une réorganisation, Auchan a proposé de transférer son contrat de travail dans une nouvelle entité, Auchan retail service, c’est-à-dire le commerce de détail. Il a refusé de voir son contrat transféré, ce qui a conduit à le licencier économiquement » explique-t-on à son cabinet. Et de préciser :

C’est tout simplement une indemnité conventionnelle de licenciement qui correspond à son ancienneté et sa rémunération

Celui qui était pressenti pour être rapporteur du texte sur les retraites à l’Assemblée a fait sa carrière chez Auchan dans le management opérationnel puis dans les ressources humaines.

Reste à savoir pourquoi Laurent Pietraszewski attend deux ans, après son élection, pour mettre à jour sa déclaration et préciser avoir touché cette indemnité. « Le versement a eu lieu fin août » précise son entourage. Selon Le Monde, Laurent Pietraszewski avait en réalité décidé de se mettre en congé sabbatique depuis juillet 2017. La réorganisation interne, évoquée plus haut, a entraîné la suppression de son poste dans le cadre d’un plan de sauvegarde de l’emploi signé le 1er février 2019. Une suppression notifiée à Laurent Pietraszewski que le 18 mai suivant, ce qui explique que les 71.872 euros n'apparaissent qu'à l'été 2019.

De manière plus anecdotique, Laurent Pietraszewski explique dans sa déclaration d’intérêts être président de l'association « du collectif des propriétaires bailleurs de l'EHPAD des Jardins de Lievin » et coach pour une association « Force femmes », qui « agit pour l'emploi des femmes de plus de 45 ans ». Pour le coup, des activités qui collent à son nouveau poste, alors que le gouvernement veut faire travailler les Français plus longtemps.

Dans la même thématique

Plenary session on the results of the EU summit at the European Parliament in Brussels.
11min

Politique

Européennes : qui est Valérie Hayer, future tête de liste Renaissance qui « coche toutes les cases » ?

Inconnue du grand public, l’eurodéputée sortante devrait mener la liste de la majorité présidentielle pour les européennes. Celle qui « connaît les dossiers », est présentée comme « bosseuse » et « pugnace », sachant trouver au Parlement des « compromis ». Fille d’agriculteur, cette ancienne collaboratrice parlementaire au Sénat a failli être élue sénatrice de la Mayenne. Spécialiste des questions financières, elle a travaillé sur le plan de relance européen de 750 millions d’euros. Elle devra faire ses preuves sur les plateaux face à Jordan Bardella.

Le

Laurent Pietraszewski, nouveau monsieur retraites du gouvernement, a touché 71.800 euros pour licenciement économique de la part d’Auchan
3min

Politique

Au Salon de l’agriculture, Éric Ciotti dénonce « un gouvernement qui joue au pompier pyromane depuis plusieurs années »

Le président des Républicains s’est rendu au Salon de l’agriculture ce lundi. Au micro de Public Sénat, il s’interroge sur les annonces faites par l’exécutif pour calmer la grogne du monde rural, estimant que les mesures qui sont aujourd’hui dénoncées par les agriculteurs découlent directement de la politique conduite par Emmanuel Macron depuis 2017.

Le