Le budget 2017 adopté en nouvelle lecture à l’Assemblée

Le budget 2017 adopté en nouvelle lecture à l’Assemblée

L’Assemblée nationale a approuvé vendredi en nouvelle lecture, à main levée, le projet de budget 2017 qui, après une dernière...
Public Sénat

Temps de lecture :

1 min

Publié le

L’Assemblée nationale a approuvé vendredi en nouvelle lecture, à main levée, le projet de budget 2017 qui, après une dernière navette avec le Sénat, sera définitivement adopté par les députés mardi.

Lors de cette nouvelle lecture, les députés ont notamment voté un amendement pour que la baisse de l'impôt sur le revenu promise aux ménages pour l'année 2017 s'applique dès le mois de janvier.

La baisse de l'impôt sur le revenu doit bénéficier à cinq millions de contribuables parmi les classes moyennes. Elle représente au total un milliard d'euros.

Les députés ont à nouveau confirmé la mesure phare du budget, l'instauration du prélèvement de l'impôt à la source en 2018.

Ils ont en partie fait marche arrière sur le durcissement de la fiscalité des plus-values réalisées sur les actions gratuites, qui sera finalement limité aux plus hautes rémunérations.

Ils ont également confirmé des moyens accrus pour l'aide au développement via la hausse de la taxe sur les transactions financières.

Dans la même thématique

Le budget 2017 adopté en nouvelle lecture à l’Assemblée
3min

Politique

Européennes : « Aujourd’hui, l’Europe est surtout guidée par des critères financiers », tance Pierre Larrouturou

38 listes pour 38 différentes visions de l’Europe. Alors que pour la majorité des listes, la campagne se fait en catimini, Public Sénat a décidé de vous permettre d’y voir plus clair, en vous présentant le programme de ces « petites » listes. Aujourd’hui, p arole à Pierre Larrouturou, tête de liste de « Changer l’Europe », qui défend « une Europe qui s’intéresse au bien-être, qui fait baisser les loyers, et qui améliore la vie quotidienne des gens ».

Le

Le budget 2017 adopté en nouvelle lecture à l’Assemblée
3min

Politique

Drapeau palestinien à l’Assemblée : « Reconnaître un Etat palestinien, aujourd’hui, ce serait légitimer le Hamas », estime Jordan Bardella

Invité ce mercredi 29 mai de Public Sénat, Jordan Bardella, tête de liste RN pour les élections européennes, a dénoncé les positions de LFI sur le conflit à Gaza et leur attitude dans le débat public. Le président du RN estime que la reconnaissance d’un Etat palestinien n’est plus d’actualité depuis les attaques du 7 octobre.

Le