“Le budget réaffirme le soutien à la presse”, assure Françoise Nyssen

“Le budget réaffirme le soutien à la presse”, assure Françoise Nyssen

La ministre de la Culture Françoise Nyssen a estimé mercredi que le budget 2018 "réaffirmait" le soutien à la presse du...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

La ministre de la Culture Françoise Nyssen a estimé mercredi que le budget 2018 "réaffirmait" le soutien à la presse du gouvernement, avec des moyens "quasiment stables" pour les secteurs presse, livres et industries culturelles.

"A périmètre constant, par rapport à 2017, les moyens consacrés à ces programmes (presse, livres et industries culturelles) sont quasiment stables pour 2018", a-t-elle indiqué devant la commission culture du Sénat.

"Le budget pour 2018 réaffirme le soutien à la presse" du gouvernement et "sanctuarise les deux priorités qui guident notre politique: le pluralisme, les aides au pluralisme sont intégralement maintenues, et la transition technologique", a-t-elle détaillé.

"Nous devons soutenir les innovations technologiques de la filière, que ce soit l'émergence de nouveaux médias ou la transformation numérique de médias plus anciens", a poursuivi la ministre, assurant que "tous les dispositifs d'aide à l'innovation sont préservés".

"Pour ce qui est de la filière de la distribution de la presse nous continuons à la soutenir, en tenant compte des évolutions du marché et de la restructuration du secteur", a-t-elle ajouté.

Selon elle, les moyens de l'aide au portage diminuent en 2018 mais les aides à la distribution sont maintenues. En outre, une mission de réflexion sur l'avenir de la filière a été confiée à Gérard Rameix, ancien patron de l'AMF (autorité des marchés financières).

"S'agissant de l'Agence France-Presse, ses moyens sont légèrement ajustés par rapport à cette année mais consolidés à un niveau supérieur à celui prévu au COM (contrat d'objectif et de moyens)", a ajouté la ministre.

"Nous avons engagé une réflexion avec l'AFP sur l'accompagnement de ses projets stratégiques, de ses investissements technologiques et du développement de sa marque", précise la ministre.

Au niveau européen, la ministre a indiqué être "engagée pour la protection du droit d'auteur et pour la reconnaissance du droit voisin au profit des organismes de presse". "C'est l'une des clés pour assurer un modèle économique viable à la presse en ligne", a-t-elle estimé.

Dans la même thématique

Strasbourg : European Parliament session
6min

Politique

Européennes 2024 : que disent les derniers sondages sur les tendances ?

Jordan Bardella reste toujours loin devant, quand Valérie Hayer peine à contenir la dynamique de Raphaël Glucksmann. Le candidat PS/Place Publique talonne de plus en plus la liste de la majorité présidentielle. Manon Aubry pour LFI progresse un peu, quand François-Xavier Bellamy est plus ou moins stable.

Le