Le conseiller diplomatique de Macron en Iran mardi et mercredi pour oeuvrer à la “désescalade”

Le conseiller diplomatique de Macron en Iran mardi et mercredi pour oeuvrer à la “désescalade”

Le conseiller diplomatique d'Emmanuel Macron, Emmanuel Bonne, ira en Iran mardi et mercredi pour rencontrer les autorités...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Le conseiller diplomatique d'Emmanuel Macron, Emmanuel Bonne, ira en Iran mardi et mercredi pour rencontrer les autorités iraniennes afin d'oeuvrer à une "désescalade", a indiqué l'Elysée lundi.

M. Bonne "se rend à Téhéran pour assembler les éléments d'une désescalade, avec des gestes qui doivent être faits immédiatement avant le 15 juillet", a ajouté la présidence française sans autre précision, après que Téhéran a annoncé produire de l'uranium enrichi à au moins 4,5%, au-delà de la limite autorisée par l'accord de 2015 sur son programme nucléaire (JCPoA).

Samedi soir, le président français Emmanuel Macron avait annoncé vouloir "explorer d'ici au 15 juillet les conditions d'une reprise du dialogue avec toutes les parties".

"Nous sommes dans une phase très critique", commente l'Elysée, "parce qu'il y a un intérêt de part et d'autre à faire monter la pression".

"Les Iraniens prennent des mesures qui sont en violation du JCPoA mais qui sont très calibrées et par ailleurs Donald Trump est un dealmaker (négociateur, ndlr). Les Iraniens exagèrent, mais pas trop, et Trump met la pression maximale mais il exerce cette politique jusqu'au moment où il peut dealer", selon la même source.

"L'important dans cette situation de crise est de pouvoir trouver les éléments intermédiaires qui permettent de passer de la tension extrême à la négociation", explique Paris pour qui "les conversations du président de la République avec (le président iranien Hassan) Rohani, et Donald Trump, d'autre part nous donnent une capacité de manoeuvre".

L'Iran a annoncé lundi produire désormais de l'uranium enrichi à au moins 4,5%, au-delà de la limite autorisée par l'accord de 2015 sur son programme nucléaire et mis en garde les Européens contre toute réaction susceptible d'envenimer la situation.

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a confirmé lundi ce dépassement.

L'Union européenne a de son côté exhorté "fortement l'Iran à cesser (...) ses activités contraires aux engagements" de l'accord de Vienne, dont les Etats-Unis sont sortis unilatéralement mai 2018 avant de rétablir des sanctions contre Téhéran.

En riposte, l'Iran a annoncé le 8 mai qu'il commençait à s'affranchir de certains des engagements de l'accord afin de forcer les parties restantes (Allemagne, Chine, France, Grande-Bretagne et Russie) à l'aider à contourner les sanctions américaines.

Dans la même thématique

Paris: Francois-Xavier Bellamy during a press conference
12min

Politique

Européennes : un rapprochement entre LR et le groupe d’extrême droite ECR est-il envisageable au Parlement européen ?

Alors que le compromis est la règle en Europe, la tête de liste LR aux européennes assume de voter « très souvent » au Parlement européen avec des « collègues du groupe ECR », l’un des deux groupes d’extrême droite, où siège le parti de Giorgia Meloni. La première ministre italienne pourrait se retrouver au centre des discussions au lendemain du scrutin. Au sein des LR, la prudence reste de mise, mais certains, comme Julien Aubert, vice-président du parti, plaident pour « s’allier avec ECR ».

Le

FRA – EMMANUEL MACRON – MARINE LEPEN – RN – ELYSEE
7min

Politique

Débat Macron-Le Pen sur les européennes : « S’il avait lieu, ça commencerait à poser un sérieux problème démocratique », analyse Bruno Cautrès 

A deux semaines du scrutin des européennes, Emmanuel Macron a déclaré être « prêt à débattre maintenant » avec Marine Le Pen. Alors que la liste de la majorité présidentielle, menée par Valérie Hayer, se fait largement distancer par celle de Jordan Bardella, le principe de la confrontation arrange-t-il les deux camps ? Quels sont les enjeux d’un tel débat ? Décryptage.

Le

Paris: EELV lancement campagne elections europeennes
7min

Politique

Européennes 2024 : que contient le programme des Écologistes ?

A moins de deux semaines du scrutin, les sondages sont de moins en moins favorables au parti écologiste qui pourrait ne pas atteindre le seuil des 5 %. Au long d’un programme détaillé, Marie Toussaint dévoile une vision globale du futur de l’Union européenne en mettant l’accent sur la « bifurcation sociale et écologique ».

Le