Le FN demande la dénonciation d’un accord entre la Catalogne et la Région IDF

Le FN demande la dénonciation d’un accord entre la Catalogne et la Région IDF

Le Front national a demandé lundi la dénonciation d'un accord de coopération signé l'an dernier entre la Catalogne et la Région...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Le Front national a demandé lundi la dénonciation d'un accord de coopération signé l'an dernier entre la Catalogne et la Région Ile-de-France qui, s'il est maintenu, "encourage la déstabilisation de l’unité espagnole".

"Il ne nous est pas permis, en tant que collectivité régionale française, d’encourager la division d’autres peuples et d’autres territoires par l’entretien de relations procurant à leur désir d'autonomie une forme de reconnaissance internationale", écrit dans un communiqué, Wallerand de Saint-Just, président du groupe FN au Conseil régional.

"Aujourd’hui, il est clair que la décision de maintenir l’accord de la région avec la généralité séparatiste de Catalogne encourage la déstabilisation de l’unité espagnole. C’est une responsabilité que notre collectivité régionale ne peut pas porter", ajoute le FN qui demande "solennellement" à la présidente LR Valérie Pécresse de "renoncer explicitement à cet accord".

Cet accord voté le 23 septembre 2016 stipule que les deux régions "décident de favoriser le développement de leurs relations dans plusieurs domaines tels que l'innovation médicale et le secteur pharmaceutique, l'éducation, la gestion des déchets urbains, l'innovation et la recherche", selon le site internet de la région.

Le gouvernement espagnol a mis vendredi la Catalogne sous tutelle quelques heures après la proclamation de l'indépendance au Parlement catalan.

Dans la même thématique

Paris: Candidates for the upcoming European elections taking part in a debate hosted by BFMTV
5min

Politique

Immigration, économie, institutions : que propose le Rassemblement national dans son programme pour les élections européennes ?

Largement en tête des sondages, le parti de Jordan Bardella ne prône plus officiellement une sortie de l’Union européenne, pierre angulaire du programme présidentiel de Marine Le Pen jusqu’en 2017. Mais, avec un slogan plus consensuel, la feuille de route du Rassemblement national s’oppose toujours à bon nombre des compétences de Bruxelles, au nom de la souveraineté nationale.

Le

Le FN demande la dénonciation d’un accord entre la Catalogne et la Région IDF
3min

Politique

Européennes : L’Europe est « une foire d’empoigne entre brigands, créée par et pour les intérêts des capitalistes », dénonce Nathalie Arthaud

Tête de liste Lutte Ouvrière (LO), deux ans après avoir récolté 0.56% à la dernière élection présidentielle, l’enseignante en sciences économiques et sociales a dénoncé, au micro de Public Sénat, la « rapacité patronale », et sa volonté de « combattre cette société capitaliste, qui nous mène de crise en crise et de guerre en guerre ».

Le

Paris: Jordan Bardella  debate with France’s Prime Minister Gabriel Attal
5min

Politique

Sondage : après son débat avec Attal, Bardella au plus haut à 34% d’intentions de vote, Hayer recule encore

L’avance considérable prise par la tête de liste RN sur ses autres concurrents pour les élections européennes du 9 juin prochain se confirme dans le dernier relevé du baromètre d’Odoxa, réalisé par Mascaret* pour Public Sénat et la presse quotidienne régionale. Cette enquête d’opinion a été réalisée après le débat qui a opposé Jordan Bardella au Premier ministre Gabriel Attal le 23 mai. Dans le même temps, la majorité présidentielle continue de perdre du terrain dans les intentions de vote.

Le