« Le gouvernement prend appui sur l’extrême droite », dénonce Julien Bayou

« Le gouvernement prend appui sur l’extrême droite », dénonce Julien Bayou

Invité de la matinale de Public Sénat « Bonjour chez vous », le secrétaire national d’Europe Ecologie Les Verts (EELV), critique le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, qui a participé à la marche des policiers mercredi devant l’Assemblée nationale. Comme l’écologiste Yannick Jadot. « Une erreur », selon le patron des écolos.
Public Sénat

Par Pierre Maurer

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Les écologistes et le gouvernement se rendent coup pour coup. Régulièrement ciblés par l’exécutif pour leur supposée radicalité, les membres d’EELV accusent le gouvernement de faire le jeu de l’extrême droite. Invité de la matinale de Public Sénat « Bonjour chez vous », leur patron, Julien Bayou, estime que le gouvernement « prend appui sur l’extrême droite ». Dans son viseur : la participation du ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, à la marche des policiers mercredi dernier devant l’Assemblée nationale pour rendre hommage à Eric Masson, brigadier tué sur un point de deal, et pour réclamer des mesures plus fortes de la part des dirigeants politiques. La justice y a été fortement critiquée et son ministre, Éric Dupond-Moretti, pris pour cible.

« Le rôle du gouvernement était de combattre l’extrême droite. Quand Gérald Darmanin combat-il l’extrême droite ? Il manifeste avec elle ! », tance l’écologiste. « Il considère que Marine Le Pen est trop ‘molle’et s’en prend avec une violence inouïe aux écologistes », rappelle-t-il, en référence à des propos tenu par Gérald Darmanin sur France 2. Quant à la plainte déposée par le ministre contre la candidate socialiste aux régionales en Ile-de-france, Audrey Pulvar, Julien Bayou affirme apporter son « plein soutien à la candidate ». Celle-ci avait jugé la participation de Gérald Darmanin à la manifestation, « assez glaçante ». « Sa phrase n’a rien de diffamatoire, ce sont des faits. Vous avez un ministre de l’Intérieur qui a marché avec l’extrême droite face au Parlement. Quelle dérive ! », insiste Julien Bayou.

« La présence de Yannick Jadot à la manifestation des policiers était une erreur »

Dans les rangs des participants à la manifestation se trouvait pourtant bien un écologiste : Yannick Jadot. L’eurodéputé, chaque jour plus proche d’une candidature à la présidentielle, s’est distingué de la direction de son parti qui a refusé toute participation à la manifestation. « Yannick Jadot y est allé pour rendre hommage. Il ne souscrit en aucun cas les peines planchers, ni les revendications des policiers », tente d’expliquer le patron des Verts qui reconnaît là une « erreur » de l’ancien chef de file EELV aux européennes. « Mais je comprends. On en a beaucoup discuté. Je lui ai dit. Il dit qu’il voulait rendre hommage aux policiers », ajoute Julien Bayou.

Dans la même thématique

Operation Wuambushu a Mayotte : Demolition en cours d’un vaste bidonville – Operation Wuambushu in Mayotte: Ongoing demolition of a vast slum
8min

Politique

« Mayotte place nette » : « La première opération était de la communication et la deuxième sera de la communication », dénonce le sénateur Saïd Omar Oili

Le gouvernement a annoncé ce mardi 16 avril le lancement du dispositif « Mayotte place nette », un an après le maigre bilan de l’opération baptisée « Wuambushu ». Saïd Omar Oili, sénateur de Mayotte, regrette le manque de communication du gouvernement avec les élus du département et met en doute l’efficacité de ce « Wuambushu 2 ».

Le

Paris : Question time to the Prime Minister Gabriel Attal
6min

Politique

100 jours à Matignon : « La stratégie Attal n’a pas tenu toutes ses promesses », analyse Benjamin Morel

Le Premier ministre marquera jeudi le passage de ces cent premiers jours au poste de chef du gouvernement. Si Gabriel Attal devait donner un nouveau souffle au deuxième quinquennat d’Emmanuel Macron, sa stratégie n’est néanmoins pas payante car il « veut en faire trop sans s’investir fortement sur un sujet », selon Benjamin Morel, maître de conférences en droit public.

Le

ILLUSTRATION : Carte Electorale
4min

Politique

Elections européennes 2024 : comment se déroule le scrutin ?

Tous les citoyens des pays de l’Union Européenne ne votent pas au même moment. Du 6 au 9 juin, ils se rendront aux urnes pour élire 720 députés au Parlement européen. Public Sénat vous explique tout sur ce scrutin, essentiel pour l’avenir de l’Europe.

Le