Le Maire: la “priorité absolue” est le soutien aux “plus fragiles”

Le Maire: la “priorité absolue” est le soutien aux “plus fragiles”

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a assuré que la "priorité absolue" du gouvernement était l'emploi et le soutien aux ...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a assuré que la "priorité absolue" du gouvernement était l'emploi et le soutien aux "plus fragiles", dans un entretien publié par le quotidien régional Sud Ouest dans son édition de lundi.

"Notre priorité absolue est de redonner de l’emploi à chacun, en veillant à ce que les plus fragiles ne soient jamais oubliés", dit-il.

Le gouvernement va "augmenter la prime d’activité, l'allocation pour les adultes handicapés", et le "minimum vieillesse", détaille ainsi le ministre, sans plus de précision.

Interrogé sur les critiques de certains économistes estimant que le programme économique du président Emmanuel Macron bénéficiera surtout aux plus riches, M. Le Maire les juge "profondément injustes". Et de rappeler que "ce sera dix milliards de gain de pouvoir d’achat pour les classes populaires et moyennes au travers de la baisse de la taxe d’habitation, et sept milliards de gain pour les actifs dans le cadre de la bascule des cotisations salariales vers la CSG".

"La vraie justice, c’est de rompre avec un modèle qui n’a donné aucun résultat", rétorque-t-il.

Interrogé sur la hausse de la CSG qui pénalisera les retraités, le patron de Bercy reconnaît "leur demander un effort". "Je leur dis qu’ils le font pour les plus jeunes générations et pour récompenser le travail. Ce n’est pas un effort pour alimenter les caisses de l'État", promet-il.

Il assure que "les plus modestes ne seront pas touchés : un retraité seul qui perçoit moins de 1.200 euros par mois ne sera pas concerné. Ni les couples qui perçoivent moins de 1.800 euros mensuels". Et d'affirmer qu'"une grande partie de ceux qui assumeront cette hausse bénéficieront d'une baisse de leur taxe d’habitation".

"Le cap fixé (...) est celui de la baisse des impôts pour tous (...) Nous baisserons les impôts pour les entreprises comme pour les ménages (...) Les salariés verront que leur fiche de paie augmente dès l’année prochaine", affirme M. Le Maire.

Dans la même thématique

Operation Wuambushu a Mayotte : Demolition en cours d’un vaste bidonville – Operation Wuambushu in Mayotte: Ongoing demolition of a vast slum
8min

Politique

« Mayotte place nette » : « La première opération était de la communication et la deuxième sera de la communication », dénonce le sénateur Saïd Omar Oili

Le gouvernement a annoncé ce mardi 16 avril le lancement du dispositif « Mayotte place nette », un an après le maigre bilan de l’opération baptisée « Wuambushu ». Saïd Omar Oili, sénateur de Mayotte, regrette le manque de communication du gouvernement avec les élus du département et met en doute l’efficacité de ce « Wuambushu 2 ».

Le

Paris : Question time to the Prime Minister Gabriel Attal
6min

Politique

100 jours à Matignon : « La stratégie Attal n’a pas tenu toutes ses promesses », analyse Benjamin Morel

Le Premier ministre marquera jeudi le passage de ces cent premiers jours au poste de chef du gouvernement. Si Gabriel Attal devait donner un nouveau souffle au deuxième quinquennat d’Emmanuel Macron, sa stratégie n’est néanmoins pas payante car il « veut en faire trop sans s’investir fortement sur un sujet », selon Benjamin Morel, maître de conférences en droit public.

Le

ILLUSTRATION : Carte Electorale
4min

Politique

Elections européennes 2024 : comment se déroule le scrutin ?

Tous les citoyens des pays de l’Union Européenne ne votent pas au même moment. Du 6 au 9 juin, ils se rendront aux urnes pour élire 720 députés au Parlement européen. Public Sénat vous explique tout sur ce scrutin, essentiel pour l’avenir de l’Europe.

Le