Le porte-parole d’En Marche! élu à Paris

Le porte-parole d’En Marche! élu à Paris

Le porte-parole de La République en marche (REM), Benjamin Griveaux, a battu dimanche la députée sortante socialiste Seybah...
Public Sénat

Temps de lecture :

1 min

Publié le

Mis à jour le

Le porte-parole de La République en marche (REM), Benjamin Griveaux, a battu dimanche la députée sortante socialiste Seybah Dagoma au second tour des élections législatives, l'emportant largement dans la 5e circonscription de Paris.

Dans cet ancien bastion du PS regroupant les 3e et 10e arrondissements, M. Griveaux, 39 ans, membre du "premier cercle" du président Emmanuel Macron, obtient 56,27% des voix.

Seybah Dagoma, 39 ans, avait été en 2012 une des députées les mieux élues de France à plus de 70%.

Le 3e arrondissement avait particulièrement bien élu Emmanuel Macron à l'élection présidentielle dans une capitale déjà championne du vote Macron.

Les deux candidats se connaissent bien, ayant tous deux milité au Parti socialiste au sein du courant strauss-kahnien.

Le nouveau député de paris, diplômé de Sciences Po et d'HEC, originaire de Saône-et-Loire, a milité au Parti socialiste de 2004 à 2014 avant de rencontrer Emmanuel Macron fin 2015 et participer à la création de son mouvement. Il est membre du "premier cercle" du président.

La rumeur lui a prêté des ambitions municipales parisiennes. "Je démens formellement cette information", a-t-il dit à plusieurs reprises.

Dans la même thématique

Defile militaire du 14 juillet – 14 TH July military parade during French national day
5min

Politique

Ministres démissionnaires et députés : la séparation des pouvoirs va-t-elle être malmenée ?

La démission du gouvernement Attal va être acceptée par le chef de l’Etat sûrement demain, juste avant l’ouverture de la XVIIe législature jeudi, à l’Assemblée nationale où siégeront des membres du gouvernement élus ou réélus députés. Mais alors que la gauche peine à s’accorder pour proposer le nom d’un candidat à Matignon, le gouvernement démissionnaire est parti pour durer quelques semaines, au risque de mordre sur le principe de la séparation des pouvoirs.

Le

Paris: Melenchon, Chikirou and Bompard arriving at the National Assembly
2min

Politique

La France Insoumise «  suspend » les négociations du NFP pour Matignon, accusant le PS de « blocage »

Dans un communiqué de ce lundi après-midi, la France Insoumise annonce se retirer des négociations du Nouveau Front Populaire sur le nom du candidat à envoyer à Matignon, tant qu’une candidature unique pour la présidence de l’Assemblée n’a pas été décidée. Très critique envers le Parti Socialiste, le communiqué l’accuse de « mettre un veto à toute candidature issue du Nouveau Front Populaire, dans le seul but d’imposer la sienne ».

Le

Paris: Illustrations Assemblee nationale
4min

Politique

Législatives 2024 : les moments clés de la semaine

La XVIIe législature s’ouvre cette semaine. Les députés vont élire le prochain président ou présidente de l’Assemblée nationale mais également les postes du Bureau. La démission du gouvernement Attal devra être acceptée par le chef de l’Etat avant l’ouverture de la session parlementaire, pour que les 18 ministres élus ou réélus députés puissent participer au vote. Public Sénat détaille pour vous le calendrier de ces prochains jours à l’Assemblée.

Le