Le remaniement sera finalement annoncé “dans la semaine”

Le remaniement sera finalement annoncé “dans la semaine”

Le remaniement du gouvernement, initialement annoncé pour mardi, sera finalement annoncé "dans la semaine" et en tout cas pas...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Le remaniement du gouvernement, initialement annoncé pour mardi, sera finalement annoncé "dans la semaine" et en tout cas pas avant le Conseil des ministres de mercredi, a déclaré mardi soir à l'AFP l'entourage du président Emmanuel Macron.

Par conséquent, Christophe Castaner sera encore porte-parole du gouvernement mercredi matin et c'est donc lui qui, à ce titre, fera le compte-rendu du Conseil des ministres à la mi-journée, a-t-on précisé. Ce retard est lié notamment à la vérification du patrimoine d'éventuels nouveaux ministres.

Ces précisions ont été données dans la soirée alors que l'annonce de ce remaniement était prévue mardi "dans la journée", comme l'avait annoncé lundi M. Castaner.

Ce mini-remaniement vise notamment à remplacer ce dernier, qui a été élu samedi à la direction de La République en marche (LREM).

Il devrait être remplacé par Benjamin Griveaux, 39 ans, actuel secrétaire d'Etat à l'Economie et l'un des proches du chef de l'Etat, selon une source proche de M. Macron.

Dans le même temps, M. Castaner devrait conserver son poste de secrétaire d'Etat chargé des Relations avec le Parlement, comme il en a émis le souhait, selon la même source.

M. Griveaux pourrait pour sa part être remplacé par une députée macroniste à son poste à Bercy, auprès du ministre de l'Economie Bruno Le Maire.

Avant une telle nomination, des vérifications doivent être effectuées par la Haute Autorité de Transparence de la Vie Publique sur le patrimoine du nouveau membre du gouvernement.

Dans la même thématique

Le remaniement sera finalement annoncé “dans la semaine”
7min

Politique

Européennes : « La tentation d’un pacte brun, à la fois sur l’écologie et les idéologies, nous menace », alerte l’écologiste David Cormand

Dans la dernière ligne droite de la campagne des européennes, trois candidats, chacun à la seconde place de leur liste, sont venus sur le plateau d’Extra Local : Céline Imart pour la liste LR, David Cormand pour la liste des Ecologistes et Guillaume Peltier pour Reconquête. Ils se sont exprimés notamment sur l’immigration, la future présidence de la Commission européenne ou le nucléaire.

Le

French Prime Minister Gabriel Attal visit in Valence
7min

Politique

Délinquance des mineurs : après l’avoir supprimée, le gouvernement veut réintroduire la comparution immédiate

Un peu plus d’un mois après ses annonces destinées à « renouer avec les adolescents et juguler la violence », Gabriel Attal a esquissé des nouvelles pistes sur la justice pénale des mineurs qu’il souhaite voir intégrer dans un projet de loi d’ici la fin de l’année, notamment la possibilité d’être jugé à partir de 16 ans en comparution immédiate. Une procédure qui avait été supprimée lors de la réforme de la justice pénale des mineurs en 2021.

Le