Le salon de l’agriculture 2017 sera très politique selon les organisateurs

Le salon de l’agriculture 2017 sera très politique selon les organisateurs

Le prochain salon de l'agriculture, qui se déroulera du samedi 25 février au dimanche 5 mars, quelques semaines avant l'élection...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Le prochain salon de l'agriculture, qui se déroulera du samedi 25 février au dimanche 5 mars, quelques semaines avant l'élection présidentielle, sera éminemment politique selon ses organisateurs qui s'attendent à voir défiler les candidats de tous les partis, porte de Versailles à Paris.

On est "dans une année électorale. Le salon sera l'occasion d'un grand défilé de tous les candidats et candidates qui voudront dire toute la passion qu'ils ont pour l'agriculture. Après, chacun pourra juger entre la déclaration d'amour et les preuves d'amour", a déclaré le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll lors d'une conférence de presse de présentation du salon, mardi.

"Les agriculteurs regarderont et accueilleront, je l'espère, comme il se doit, tous les candidats", a-t-il ajouté.

L'élection présidentielle a lieu les 23 avril et 7 mai.

Lors de l'édition précédente, la visite du président François Hollande avait été émaillée d'incidents avec des éleveurs mécontents alors que l'élevage français traversait une grave crise économique.

Cette année, "dans les campagnes le moral n'est pas au beau fixe. L'heure est problématique et grave sur quasiment toutes les productions", a pour sa part rappelé le président du Salon international de l'agriculture (SIA), Jean-Luc Poulain.

Il espère donc des responsables politiques qu'il y ait "des débats utiles et sérieux sur l'avenir et les perspectives de l'agriculture".

"Il faut qu'on puisse avoir des débats avec les candidats ou leurs représentants et conseillers agricoles sur l'exportation et la consommation de nos produits, sur comment on produit, c'est à dire le dossier environnemental, sur avec qui on produit, pour le dossier social, et avec combien d'agriculteurs", a-t-il ajouté.

Pour cette 54e édition du Salon international de l'agriculture, les organisateurs attendent entre 620.000 et 650.000 visiteurs contre 611.000 visiteurs en 2016. Quelque 3.800 animaux seront visibles lors de l'événement, dont 2.600 participeront au concours général.

Les finales du concours général agricole, auquel participent plus de 11.000 étudiants et jeunes professionnels en France, ont également lieu dans le cadre du salon.

Parallèlement au SIA, porte de Versailles à Paris, très tourné vers le grand public, le salon SIMA des fournisseurs de l'agriculture, réunissant les principaux constructeurs de matériels agricoles de plus de 140 pays, se tiendra à Villepinte du 26 février au 2 mars.

Dans la même thématique

France New Parliament
7min

Politique

Cafouillages à l’Assemblée nationale pour l’attribution des postes clés

Les députés procèdent ce vendredi à la nomination des membres du « Bureau » de l’Assemblée nationale, la plus haute autorité au Palais Bourbon. Un premier tour du scrutin visant à faire élire six vice-présidents a été annulé à cause du trop grand nombre de bulletins de vote recueillis au moment du dépouillement.

Le

Ursula Von Der Leyen Elected President of the European Commission for the Second Time, Strasbourg, Gallia – 18 Jul 2024
7min

Politique

Qu’est-ce que le « commissaire à la Méditerranée » qu’Ursula von der Leyen propose ?

Ursula von der Leyen vient d’être confortée par les députés européens pour un second mandat à la tête de la Commission. Dans son programme pour les 5 ans à venir, elle s'est engagée à créer un portefeuille de commissaire, séparé, dédié à la Méditerranée. Un premier pas timide pour renforcer les liens fragiles et distendus entre l’Union européenne et les pays de cette région

Le

Paris: Yael Braun-Pivet reelected National Assembly presiden
6min

Politique

Yaël Braun-Pivet réélue au perchoir : « Il faut que tout change pour que rien ne change », observent les sénateurs

Malgré un revers électoral aux dernières législatives, la candidate de la majorité sortante, Yaël Braun-Pivet a été réélue à la présidence de l’Assemblée nationale. Au Sénat, la gauche évoque « un hold-up démocratique ». Chez les LR et les centristes, c’est le soulagement de ne pas voir un membre du Nouveau Front Populaire qui domine.

Le