Le web s’amuse d’une bourde “délicieuse” de Macron en Australie

Le web s’amuse d’une bourde “délicieuse” de Macron en Australie

Emmanuel Macron a provoqué une vague de réactions amusées et moqueuses dans les médias et réseaux sociaux anglophones pour avoir...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Emmanuel Macron a provoqué une vague de réactions amusées et moqueuses dans les médias et réseaux sociaux anglophones pour avoir qualifié la femme du Premier ministre australien de "delicious".

A la fin d'une conférence de presse commune à Sydney avec Malcolm Turnbull, le président français se tourne vers son hôte et lui dit en anglais: "Thank you and your delicious wife for your warm welcome".

Le Premier ministre australien reste impassible et souriant, mais la formule a vite fait d'être reprise par des internautes et des médias locaux qui relèvent que l'adjectif "delicious" ne s'emploie en anglais que pour qualifier un plat et non une personne, sauf dans la langue familière pour lui donner une connotation sexuelle.

"Ooh la la!", s'est ainsi exclamé le tabloïd australien Daily Telegraph en se moquant de "la bourde merveilleusement délicieuse de Macron" ("Macron's slip delightfully delicious").

La BBC souligne sur son site que M. Macron, qui s'exprime "habituellement dans un excellent anglais", aurait dû employer le terme "delightful" ou "lovely" pour qualifier Mme Turnbull.

Le chef de l'Etat français poursuit mercredi sa visite en Australie, un pays avec lequel Paris veut construire "un partenariat plus approfondi" dans le cadre d'un "nouvel axe indo-pacifique".

Dans la même thématique

FRANCE–EUROPEAN PARLIAMENT-ELECTION
14min

Politique

Européennes 2024 : tout savoir sur les « petites » listes

A côté des grosses machines électorales, elles existent difficilement dans les médias traditionnels, misant plutôt sur les réseaux sociaux. Entre une flopée de listes écologistes, des listes souverainistes et des micros partis, tour d’horizon de ces listes qui devraient avoir le plus grand mal à avoir des eurodéputés, mais dont la présence est loin d’être neutre pour le scrutin du 9 juin.

Le

Migration Europe
6min

Politique

Pacte européen asile et migration : qu'ont voté les eurodéputés français ?

Soutenu par les sociaux-démocrates et la droite européenne, le pacte asile et migration a été adopté au Parlement européen. Mais, contrairement à leurs collègues des autres États membres, Raphaël Glucksmann et François-Xavier Bellamy – têtes de liste socialiste et Les Républicains – se sont opposés au texte.

Le