Législatives 2022 : résultats, carte et analyses du premier tour en direct

Législatives 2022 : résultats, carte et analyses du premier tour en direct

Suivez en direct les résultats du premier tour des élections législatives, qui s'est tenu ce dimanche 12 juin : analyses, réactions, carte interactive... Tout pour comprendre les enjeux du scrutin.
Public Sénat

Par Public Sénat

Temps de lecture :

17 min

Publié le

Mis à jour le

Retrouvez au fil de la soirée du 12 juin tous les résultats du premier tour des élections législatives.

Cliquez ici pour aller directement aux réactions et analyses

La carte

Les résultats des élections s'afficheront sur la carte ci-dessous, à mesure de leur mise à jour au ministère de l'Intérieur. Vous pouvez cliquer sur un département pour voir les détails ou chercher une ville dans le moteur de recherches.

 

 

Le direct

00h45 : que faut-il retenir de ce premier tour des élections législatives ?

Abstention record, ministres en danger, personnalités éliminées dès le premier tour, consignes de vote pour le second tour...

👉 Lire notre analyse de ce scrutin

00h15 : Yaël Braun-Pivet largement en tête dans les Yvelines

La ministre des Outre-mer arrive largement en tête dans la 5e circonscription des Yvelines avec 36,59% des voix, devant Sophie Thévenet qui obtient 23,55% pour la NUPES.

00h10 : objectif atteint pour le Rassemblement national

Avec 19,1 % des voix, le RN conserve un socle électoral important à ces législatives, mais le scrutin majoritaire et l’absence d’alliance l’empêchent d’espérer plus d’une cinquantaine de députés dans la prochaine législature. Ce qui serait néanmoins le groupe parlementaire le plus conséquent depuis la création de parti.

👉 Lire notre analyse sur le score obtenu par le RN lors de ce premier tour 

00h06 : Sandrine Rousseau en ballotage favorable à Paris (9e circonscription)

Sandrine Rousseau arrive largement en tête pour la NUPES dans la 9e circonscription de Paris avec 42,90% des voix, suivie par Buon Tan pour Ensemble ! avec 26,77%.

00h01 : Stanislas Guérini en 2e position à Paris (3e circonscription)

Stanislas Guérini, ministre de la Transformation et de la Fonction publique, est qualifié pour le deuxième tour avec 32,50% des voix, mais arrive après Léa Balage El Mariki, pour la NUPES, qui obtient 38,66%.

23h57 : Philippe Juvin qualifié pour le second tour

Dans les Hauts-de-Seine, l’ex-candidat à la primaire des Républicains Philippe Juvin se qualifie au second tour de l’élection législative, avec 31,14%, dans la 3e circonscription du département. Il est devancé par la candidate d’Ensemble ! Aurélie Taquillain, arrivée première avec 32,40% des suffrages exprimés.

23h55 : Clément Beaune arrive en deuxième position à Paris (7e circonscription)

Clément Beaune, 35,81% des voix, arrive derrière la candidate NUPES, Caroline Mecary, qui obtient 35,81% des voix. 

23h50 : La députée Danièle Obono est réélue dès le premier tour

La députée sortante de la 17e circonscription de Paris, Danièle Obono (Nupes), est réélue dès le premier tour des élections législatives avec 57,07% des voix.

23h46 : Damien Abad en tête dans l'Ain

Le ministre des Solidarités, Damien Abad, arrive en tête du premier tour dans la 5e circonscription de l'Ain avec 32,38 %. Il devance la candidate NUPES, Florence Pisani (Nupes), arrivée en deuxième position avec 23,54 % des voix.

23h42 : Sophie Taillé-Polian en ballotage favorable dans le Val-de-Marne

Sophie Taillé-Polian, membre du groupe écologiste du Sénat, coordinatrice nationale du mouvement Génération.s, et candidate (Nupes) dans la onzième circonscription du Val-de-Marne (Arcueil, Cachan et Villejuif) est bien partie pour changer de chambre. Elle arrive en tête avec 48,83%. Largement en tête du candidat (ENS-Renaissance), Erwann Calvez (23,86%)

23h40 : Gabriel Attal presque élu dès le premier tour

Gabriel Attal a failli être élu dès le premier tour dans la 10e circonscription des Hauts-de-Seine. Le ministre délégué aux Comptes publics a réuni 48,06 % des suffrages (26 % des inscrits). Il améliore même son score du premier tour en 2017. En ballotage favorable, il affrontera Cécile Soubelet, la candidate de la NUPES, qui a réuni 30,75 %.

23h34 : Alexis Corbière l'emporte dès le premier tour en Seine-Saint-Denis

Alexis Corbière est élu au 1er tour dans la 7e circonscription de la Seine-Saint-Denis, en réunissant 62,94% des voix. Il devance Marie-Laure Brossier, la candidate de la majorité présidentielle, qui rassemble 15,99% des voix.

23h31 : la Macronie embarrassée sur les consignes de vote en cas de second tour NUPES-RN

La République en marche refuse de donner une consigne nationale. Le parti présidentiel préfère se prononcer au « cas par cas » en cas de duel NUPES-RN, et vérifier le profil des candidats NUPES. L’absence de position claire scandalise plusieurs responsables de gauche.

👉 Lire notre article sur les consignes de vote du second tour

23h30 : Éric Coquerel largement en tête en Seine-Saint-Denis

Éric Coquerel, député sortant de la 1ère circonscription de Seine-Saint-Denis, arrive largement en tête, en réunissant 53,81% des voix. Pas suffisant pour être élu au 1er tour, puisqu’avec 64% d’abstention, Éric Coquerel n’atteint pas les 25% des inscrits requis. Il affrontera donc Jeanne Dromard (Ensemble) dans un 2nd tour favorable, puisqu’elle a réuni 18,9% des voix.

23h28 : Adrien Quatennens presque élu au premier tour, devra affronter la candidate Ensemble ! au second

Adrien Quatennens, a frôlé l’élection au 1er tour en réunissant 52,05% des voix, mais avec plus de 54% d’abstention, le député sortant de la 1ère circonscription du Nord n’a pas réuni les 25% des inscrits nécessaires. Il affrontera donc Vanessa Duhamel, candidate d’Ensemble, qui a rassemblé 21,07% des voix.

23h23 : Olivier Véran en tête en Isère

Olivier Véran, Ministre délégué auprès de la Première ministre, chargé des Relations avec le Parlement et de la Vie démocratique, est en tête dans la 1ère circonscription de l'Isère avec 40,50%. Derrière lui, la candidate NUPES, Salomé Robin, obtient 36,86%.

23h21 : Amélie de Montchalin en ballotage défavorable dans l'Essonne

Amélie de Montchalin est en danger dans sa 6e circonscription de l’Essonne. La ministre de la Transition écologique, qui devra abandonner son ministère en cas de défaite, arrive en deuxième position (31,46%), derrière Jérôme Guedj (NUPES), qui avait été élu dans cette circonscription en 2012, avec 38,31% des voix.  

23h20 : Clémentine Autain en tête en Seine-Saint-Denis

Clémentine Autain (NUPES) arrive largement en tête dans la 11e circonscription de Seine-Saint-Denis, devant Virginie De Carvalho (Divers Gauche) avec 15,18%.

23h15 : Julien Bayou arrive très largement en tête à Paris mais n'est pas qualifié dès le premier tour

Julien Bayou (NUPES) frôle l’élection au 1er tour, mais arrive largement en tête dans la 5e circonscription de Paris, avec 48,88% des voix. Il affrontera donc Elise Fajgeles (Ensemble), qui a réuni 29,74% des voix, en ballotage très favorable, au 2ème tour.

23h01 : Barbara Pompili devancée par la candidate NUPES dans la Somme

L'ex-ministre de la Transition écologique se présente dans la 2e circonscription de la Somme pour Ensemble ! Elle obtient 29,84% des voix, arrivant deuxième derrière Zahia Hamdane pour la NUPES.

22h55 : Christophe Castaner en tête dans les Alpes-de-Haute-Provence

Christophe Castaner (Ensemble) devance d’une courte tête Léo Walter, candidat de la NUPES dans la 2e circonscription des Alpes-de-Haute-Provence. Avec 30,16% contre 29,3%, le second tour s’annonce serré pour le président du groupe LREM à l’Assemblée nationale.

22h45 : Eric Woerth en tête dans l'Oise

Éric Woerth arrive en tête dans la 4e circonscription de l’Oise, avec 27% des voix, en devançant Audrey Havez (RN), qui réunit 24,15% des suffrages. Le président de la commission des Finances, qui a récemment rejoint Emmanuel Macron, est donc en ballotage plutôt favorable, dans une circonscription qu’il tient depuis 2002.

22h37 : Richard Ferrand au coude à coude avec la candidate NUPES 

Le président de l'Assemblée nationale arrive en tête dans la 6e circonscription du Finistère avec 32,79% des voix, contre 31,16 pour Mélanie Thomin (NUPES).

22h35 : Franck Riester en ballotage favorable en Seine-et-Marne

Le ministre de l'Attractivité et du Commerce extérieur est qualifié au deuxième tour avec 29,27% des voix dans la 5e circonscription de Seine-et-Marne. Il affrontera le candidat RN, François Lenormand, qui obtient 25,41% des voix.

22h22 : François Ruffin largement en tête dans la Somme

François Ruffin (NUPES) arrive largement en tête dans la 1ère circonscription de la Somme (80), avec 40,09% des suffrages exprimés. Il affrontera, Nathalie Ribeiro-Billet, la candidate du RN au second tour, qui a réuni 22,58% des voix.

22h14 : « Nous pouvons jouer un rôle déterminant dans cette législature », estime Christian Jacob

Arrivé quatrième avec 13,6 % des voix au premier tour des élections législatives, LR perd son statut de principal groupe d’opposition mais parviendrait à conserver entre 50 et 80 députés selon notre estimation Ipsos/Sopra Steria pour franceinfo C27, LCP/AN, Public Sénat. « Nous sommes en situation de jouer un rôle déterminant », a déclaré Christian Jacob sur France 2.

Paris : Conference de presse de Christian Jacob
The day after the first round of the presidential election, the Political Bureau of the Republicains met on Monday. Christian Jacob, president of the Republicains held a press conference at the end of the meeting. Paris on 11/04/22. Photograph by Gabrielle Cezard / SIPA. Au lendemain du 1er tour de l election presidentielle, le Bureau Politique des Republicains s est reuni ce lundi. Christian Jacob, president des Republicains, a tenu une conference de presse a l issue de ce dernier. Paris le 11/04/22. Photographie de Gabrielle Cezard / SIPA.//CEZARDGABRIELLE_sipa.226/2204111511/Credit:Gabrielle CEZARD/SIPA/2204111522
Gabrielle CEZARD/SIPA

22h13 : Brigitte Bourguignon en tête dans le Pas-de-Calais

Brigitte Bourguignon (Ensemble), ministre de la Santé, vire en tête dans la 6e circonscription du Pas-de-Calais (62), en devançant d’une courte tête la candidate du RN, Christine Engrand, avec 32,1% contre 30,33% des suffrages.

22:09 : Gérald Darmanin largement en tête dans le Nord

Gérald Darmanin (Ensemble) arrive largement en tête dans la 10e circonscription du Nord (59), avec 39,11% des suffrages. Il affrontera Leslie Mortreux (NUPES) au second tour, qui a devancé le RN de 350 voix, avec 23,08% contre 21,91%.

22h03 : Jean-Michel Blanquer « triste » d’avoir été battu au premier tour

Battu dès le premier tour dans la 4e circonscription du Loiret, avec 18,8 % des voix, Jean-Michel Blanquer a semblé touché lors de sa première déclaration après le scrutin ». « Triste », l’ancien ministre de l’Education nationale a mis en garde contre « la poussée des radicalités ». Jean-Michel Blanquer n’aura pas connu une campagne de tout repos. « J’ai fait l’objet d’une violence verbale très forte de la part de beaucoup d’adversaires. Cette violence verbale a débouché sur de la violence physique à un moment donné », a-t-il rappelé avant de dénoncer « des irrégularités » commises par Bruno Nottin, le candidat Nupes qui s’est qualifié face au candidat RN, Thomas Ménagé.

22h00 : Damien Abad en tête dans l'Ain avec 33,38% des voix

Damien Abad (Ensemble) arrive en tête dans la 5e circonscription de l’Ain, en réunissant 33,38% des suffrages. Le second tour l’opposera à Florence Pisani (NUPES), qui a rassemblé 23,5% des voix. Le ministre des Solidarités, récemment rallié à Emmanuel Macron, est donc en ballotage favorable dans une circonscription qu’il tient depuis 2012.

21h55 : Olivier Dussopt arrive en tête avec 30% des suffrages

Le ministre du Travail est qualifié pour le deuxième tour dans la 2e circonscription de l'Ardèche. Il est suivi par Christophe Goulouzelle (NUPES) avec 23,5% des voix.

21h49 : Laurent Jacobelli (RN) en tête en Moselle

Le porte-parole du Rassemblement national, Laurent Jacobelli, arrive en tête dans la 8e circonscription de la Moselle. Il obtient 35,18 % des voix et affrontera dimanche prochain la candidate des la NUPES, Céline Léger (27,57 %). Brahim Hammouche, le candidate de la majorité présidentielle, est éliminé avec 23,49 %, tout comme Sébastien André de Reconquête (3,65 %) ou Raphaëlle Rosa, la candidate LR qui a réunit 3,53 % des suffrages.

21h46 : Guillaume Larrivé battu dans l'Yonne

Député depuis 2012, le LR Guillaume Larrivé est battu dans la première circonscription de l’Yonne où il arrive troisième (22,61 %) derrière le candidat du RN Daniel Grenon (23,92 %) et la candidate Nupes, Florence Loury (24,21 %). Guillaume Larrivé s’était prononcé avant le premier tour de la présidentielle en faveur d’un rapprochement avec Emmanuel Macron, ce qui ne l’avait pas empêché d’avoir face à lui un candidat Renaissance, Victor Albrecht.

21h42 : Olivier Faure largement en tête en Seine-et-Marne

Olivier Faure (NUPES – PS) arrive largement en tête dans la 11e circonscription de Seine-et-Marne, avec 46,9% des voix. Le second tour face à la candidate Ensemble, Charlyne Péculier (22,03%), ne devrait pas être trop difficile pour le premier secrétaire du Parti socialiste.

21h40 : Aurélie Pradié largement en tête dans le Lot

Dans la 1ère circonscription du Lot, le secrétaire général des Républicains Aurélien Pradié s’est qualifié au second tour en terminant avec 45,46% des voix, soit vingt points de plus que la candidate de la Nupes arrivée deuxième, Elsa Bougeard. Pour rappel, Ensemble ! n’a pas présenté de candidat dans cette circonscription.

21h33 : la NUPES arrive en tête avec 25,6% des voix, selon une nouvelle estimation de notre partenaire Ipsos Sopra Steria, avec franceinfo C27, LCP/AN et Public Sénat

Voici les dernières estimations nationales :

NUPES : 25,6 %

Ensemble : 25,2 %

Rassemblement National : 19,1 %

LR/UDI/DVD : 13,6 %

Reconquête : 4,1 %

Divers Gauche : 3,7 %

Divers Ecologistes : 2,7 %

Divers Centre : 1,3 %

Extrême Gauche : 1,3 %

Droite souverainiste : 1,1 %

Autres : 2,3 %

21h20 : Fabien Roussel en tête dans le Nord

Fabien Roussel (NUPES) arrive en tête dans la 20ème circonscription du Nord, avec 34,13% des voix. Le député sortant devance le candidat du RN, Guillaume Florquin (32,64%).

21h15 : Delphine Batho arrive en tête pour la NUPES dans les Deux-Sèvres

La députée sortante arrive en tête dans la 2ème circonscription des Deux-Sèvres avec 36,38% des voix, devant la candidate de la majorité présidentielle, Cécilia Rochefort, qui a rassemblé 25,08% des suffrages.

21h10 : Julien Aubert battu dès le premier tour

Dans la 5e circonscription du Vaucluse, le député LR sortant n'arrive qu'en 4e position, derrière les candidats Ensemble ! et RN.

21h05 : Marc Fesneau est qualifié pour le deuxième tour dans le Loir-et-Cher

Le ministre de l'Agriculture arrive en tête avec 31,97% des voix, suivi par Reda Belkadi (NUPES) avec 24,31% des voix.

21h01 : Eric Zemmour est éliminé dès le premier tour dans le Var

Eric Zemmour, candidat dans la 4e circonscription du Var, est éliminé dès le premier tour, selon la préfecture. C'est la première fois qu'il était candidat. Il n'obtient que 23,19% contre 28,51% pour Sereine Mauborgne (Ensemble) et 24,74% pour Philippe Lottiaux (RN).

20h52 : « Ensemble ! » est la « seule force en mesure d’obtenir la majorité » à l’Assemblée, selon Élisabeth Borne

La Première ministre a encouragé les électeurs à donner une « majorité claire et forte » au gouvernement, alors que le risque d’une majorité relative n’est pas exclu.

👉 Lire notre article ici 

20h50 : Elisabeth Borne arrive en tête dans la 6e circonscription du Calvados

La totalité des suffrages n'est pas encore dépouillée dans cette circonscription, mais Elisabeth Born est d'ores et déjà assurée d'arriver en tête des voix exprimées, comme elle l'a annoncé lors de sa prise de parole officielle depuis le siège de Renaissance. La première ministre était pour la première fois candidate aux élections législatives et joue son poste, comme les autres ministres-candidats.

20h42 : Jean-Michel Blanquer n'est pas qualifié au deuxième tour

Jean-Michel Blanquer est éliminé dans la 4e circonscription du Loiret. L’ancien ministre de l’Education nationale rate son parachutage. Avec 18,99 %, il est devancé de peu par Bruno Nottin (19,43 %), le candidat de la NUPES. Thomas Ménagé (RN), est nettement en tête avec 31,45 % des voix.

20h35 : Jean-Luc Mélenchon appelle les Français à « déferler » dans les urnes dimanche prochain

Après l’annonce des résultats du 1er tour des élections législatives, qui voient la NUPES virer en tête, Jean-Luc Mélenchon s’est exprimé à 20h30. Le leader de la France Insoumise se réjouit que la NUPES « arrive en tête », et appelle les jeunes et les classes populaires à se mobiliser dimanche prochain.

👉 Lire notre article ici 

20h30 : « La France n’est ni une salle de marché, ni une ZAD », lance Marine Le Pen

Marine Le Pen est bien partie pour être réélue dans son fief d’Hénin-Beaumont dimanche prochain. En attendant, pour le second tour, l’ancienne présidente du RN invite ses électeurs à « ne pas choisir entre la majorité présidentielle et la Nupes dans les circonscriptions où sa formation n’est pas qualifiée ».

👉 Lire notre article ici 

20h22 : l'abstention à 52,3% au niveau national

L'abstention s'élève à 52,3% selon une nouvelle estimation Ipsos Sopra Steria/franceinfo C27, LCP/AN et Public Sénat.

20h15 : Voici le détail des projections en sièges

Ensemble ! : de 255 à 295 sièges

NUPES : de 150 à 190 sièges

Les Républicains/UDI/DVD : de 50 à 80 sièges

Rassemblement National : de 20 à 45 sièges

Divers Gauche (hors NUPES) : de 15 à 25 sièges

Autres : de 10 à 17 sièges

(est. Ipsos Sopra Steria/franceinfo C27, LCP/AN et Public Sénat)

20h05 : les Outre-mer connaissent une abstention record - Justine Bénin est en ballotage favorable en Guadeloupe

Ce sont les circonscriptions d’Outre-mer qui ont ouvert le bal d’un scrutin marqué par une abstention record. En Guadeloupe, la secrétaire d’Etat chargée de la mer, Justine Benin, est en ballottage favorable. Comme attendu, les élections législatives ont été marquées par une abstention record aux Antilles, comme à Saint-Pierre-et Miquelon.

👉 Lire notre analyse ici

20h02 : les projections de voix ne donnent pas d'office une majorité absolue à la coalition au pouvoir 

Selon les premières projections, Ensemble ! obtiendrait entre 255 et 295 sièges à l'Assemblée nationale, tandis que la Nupes pourrait obtenir entre 150 à 190 sièges. Pour rappel, il faut 289 sièges pour avoir la majorité absolue à l'Assemblée.

👉 Lire les détails sur les premières projections ici 

20h00 : Ensemble ! et la Nupes arrivent en tête à égalité avec 25,2% des suffrages exprimés

La coalition de gauche, la Nupes arrive en tête à égalité avec Ensemble ! avec 25,2%, selon les estimations Ipsos Sopra Steria/franceinfo C27, LCP/AN et Public Sénat. Des chiffres amenés à évoluer au cours de la soirée.

Le Rassemblement national obtient 18,9% des voix, les LR alliés à l'UDI et aux divers droite 13,7%. Tous les autres partis et rassemblements sont en-dessous de 5% des voix, y compris Reconquête d'Eric Zemmour avec 3,9%.

19h35 : le taux d'abstention s'élève à près de 53%, un record

Le taux d'abstention s'élève à 52,8%, selon les estimations Ipsos Sopra Steria/franceinfo C27, LCP/AN et Public Sénat.
👉 Lire notre article sur les conséquences de l'abstention sur le scrutin.

19h00 : les clefs d’un scrutin aux multiples incertitudes

Le premier tour des législatives se passe dimanche dans un climat incertain. Emmanuel Macron aura-t-il une majorité solide ou devra-t-il négocier ? La Nupes sera-t-elle forte au point d’envoyer Jean-Luc Mélenchon à Matignon ? Les LR vont-ils limiter la casse et se retrouver dans un rôle pivot ? Et quid du RN ? Beaucoup de questions qui rendent les surprises possibles. Retrouvez notre analyse avant les résultats.

Dans la même thématique

Centrale Nucleaire de Nogent sur Seine, France
7min

Politique

Législatives anticipées : que proposent les trois blocs sur l'écologie ? 

Derrière le pouvoir d’achat, la sécurité, l’immigration ou encore l’international, l’écologie se retrouve reléguée parmi les sujets les moins mis en avant par les différents candidats aux législatives, ce qui n’empêche pas des divergences très profondes entre les trois principales coalitions en campagne 

Le

Paris : Gabriel Attal conference de presse
4min

Politique

« Pas de hausse d’impôts quoi qu’il arrive », promet Attal : « Démagogie pure » répond la commission des finances du Sénat

Lors d’une conférence de presse, Gabriel Attal a fustigé a renvoyé dos à dos les programmes économiques du RN et du Nouveau Front Populaire, comme étant irréalistes tout en prenant l’engagement « d’inscrire dans la loi une règle d’or budgétaire, pas d’augmentation des impôts quoi qu’il arrive ». « Une impasse » pour les sénateurs de la commission des finances.

Le