HENIN BEAUMONT – SOIREE ELECTORALE MARINE LE PEN

Législatives : 39 députés RN élus dès 1e tour, une première sous la Ve République

Pour la première fois dans l’histoire de la Ve République, le parti d’extrême-droite a obtenu, dans 39 circonscriptions, des élus au soir même du 1er tour des élections législatives. Certains départements, à l’image de l’Aisne, plébiscitent ainsi très largement le RN.
Alexis Graillot

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Un raz-de-marée, une déferlante, les superlatifs ne manquent pas pour faire état de l’ampleur de la victoire du RN en ce dimanche 30 juin. A la clé, de nombreux succès pour le parti d’extrême-droite au soir même du 1er tour, une première historique. Dans certains territoires, il dépasse ainsi aisément les 50 %.

Les têtes d’affiche du parti aisément réélues

Dans un contexte de forte participation, plusieurs têtes d’affiche du RN ont été élues dès ce soir au palais Bourbon. C’est notamment le cas de Marine Le Pen, présidente du groupe à l’Assemblée, réélue dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais avec 58,04 % des suffrages exprimés. Son collègue, vice-président de l’hémicycle, Sébastien Chenu, est lui aussi très largement élu (58,34 %).

Dans la 2e circonscription de l’Oise, l’ancien journaliste de LCI, Philippe Ballard, a lui aussi été réélu dès le 1er tour avec 53,2 % des voix. Autre cadre du parti et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté, Julien Odoul est réélu dans la 3e circonscription de l’Yonne par 50,44 % des électeurs. Election également au 1er tour pour les très médiatiques Laure Lavalette et Edwige Diaz (également vice-présidente du RN), respectivement élues dans la 2e circonscription du Var et la 11e circonscription de la Gironde.

Plébiscite dans l’Aisne le Pas-de-Calais et le Var

Dans la 20e circonscription, ce n’est pas tant l’élection de Guillaume Forquin, quasi inconnu de la vie politique, qui constitue une surprise, mais plutôt la défaite dès le 1er tour du député sortant, Fabien Roussel, patron du Parti Communiste (PCF).

Au-delà de ces cadres du parti, ce sont certains territoires qui virent au bleu marine. Le RN ravit ainsi 4 des 5 circonscriptions de l’Aisne dès le 1er tour, et se retrouve en ballottage extrêmement favorable dans l’autre. Dans le Pas-de-Calais, le parti d’extrême-droite ravit la moitié des circonscriptions du territoire (6 sur 12) dès le 1er tour.

Raz-de-marée également dans le Var, où le RN ravit 5 des 8 circonscriptions du département 83 dès le 1er tour, et se trouve largement en tête dans l’ensemble des autres.

Dans la même thématique

Législatives : 39 députés RN élus dès 1e tour, une première sous la Ve République
4min

Politique

Nouveau Front populaire : députés et sénateurs réunis pour une démonstration de force

Les près de 130 parlementaires PS avaient rendez-vous au Sénat pour une réunion « opérationnelle », explique le président des sénateurs socialistes Patrick Kanner. Une rencontre qui permet aussi d’afficher le poids du parti au Parlement, à l’heure où les négociations patinent toujours pour Matignon, sur fond de désaccords avec La France insoumise.

Le

Strasbourg – Plenary Session of the European Parliament, Gallia – 17 Jul 2024
5min

Politique

Parlement européen : le cordon sanitaire contre l’extrême-droite résiste

Les votes étaient scrutés. Mardi 16 juillet les députés ont élu les 14 vice-présidents du Parlement européen. Des postes hautement symboliques. Mais même si l’extrême droite est en progression au Parlement européen, le cordon sanitaire semble avoir tenu : « Les Patriotes pour l’Europe », le nouveau groupe dirigé par Jordan Bardella et « L’Europe des nations souveraines » où siège l’AFD, l’extrême droite allemande, font chou blanc. A noter tout de même, le groupe ECR de la Première ministre Italienne Giorgia Meloni obtient deux postes.

Le

Gabriel ATTAL, French Minister of Education and Youth, was at the Gilbert DRU middle school in Lyon
10min

Politique

Derrière « le pacte d’action » que veut construire Gabriel Attal, un appel du pied de la macronie aux LR

Le Premier ministre souhaite ouvrir des discussions avec les groupes politiques « autour de projets et d'actions au service des Françaises et des Français ». Si à ce stade, un élargissement du courant présidentiel vers la gauche semble difficilement envisageable, la droite, en revanche, tenterait de négocier auprès des macronistes certains postes clés à l’Assemblée nationale.

Le