Législatives: Accoyer annonce un accord entre LR et l’UDI

Législatives: Accoyer annonce un accord entre LR et l’UDI

Le secrétaire général des Républicains (LR) Bernard Accoyer a annoncé mercredi sur RTL la conclusion d'un "accord électoral de...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Le secrétaire général des Républicains (LR) Bernard Accoyer a annoncé mercredi sur RTL la conclusion d'un "accord électoral de gouvernement" avec l'UDI, qui bénéficiera d'une "quarantaine de circonscriptions gagnables" aux législatives de juin, en plus de "l'investiture commune" pour les députés UDI sortants.

Cet accord "sera concrétisé très prochainement, dans les tous prochains jours. C'est un accord équilibré", "qui porte d'abord sur le fond" et "c'est un accord électoral de gouvernement sur des circonscriptions qui seront réservées à des investitures communes LR-UDI", a déclaré M. Accoyer sur RTL.

"Il y a 28 sortants UDI. Évidemment ils seront bénéficiaires d'une investiture commune. Et il y aura une quarantaine de circonscriptions gagnables qui seront également octroyées à des candidats UDI", a précisé le député-maire d'Annecy-le-Vieux (Haute-Savoie).

"C'est un accord équilibré qui est surtout fondé sur la volonté de pouvoir disposer d'une majorité de gouvernement", s'est réjoui M. Accoyer pour qui "François Fillon est le seul candidat à l'élection présidentielle qui est en position, en situation de disposer d'une vraie majorité".

Le secrétaire général de LR s'exprimait avant l'annonce du report de dernière minute, et sans explications, de la visite de François Fillon au Salon de l'agriculture.

Dans la même thématique

fra: D Day -International commemorative ceremony at Omaha Beach
11min

Politique

Législatives 2024 : ces circonscriptions où la majorité ne présente pas de candidat face aux LR et à quelques PS

Pour « lutter dès le premier tour contre les extrêmes », la majorité présidentielle a décidé de ne pas présenter de candidat dans une soixantaine de circonscriptions. De quoi peut-être lui permettre de trouver une majorité après le 7 juillet. Si les LR expliquent rester sur une ligne d’autonomie, dans le Nord, le parti a pourtant décidé de ne pas présenter de candidat face à certains candidats soutenus par le parti d’Emmanuel Macron.

Le

Paris : Francois Hollande 20 heures sur TF1
4min

Politique

Ces candidats qui font leur grand retour aux législatives

Ils ont été ministres ou Président de la République, ont quitté la vie politique … et choisissent d’y revenir pour les élections législatives. Voici un aperçu des candidats qui font leur retour sur le devant de la scène à l’occasion des élections législatives anticipées des 30 juin et 7 juillet prochains.

Le