Législatives: Boyer (LR) veut “une stratégie de désistement” face au FN

Législatives: Boyer (LR) veut “une stratégie de désistement” face au FN

Gilles Boyer, candidat LR dans les Hauts-de-Seine, a plaidé lundi pour "une stratégie de désistement réciproque" entre Les...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Gilles Boyer, candidat LR dans les Hauts-de-Seine, a plaidé lundi pour "une stratégie de désistement réciproque" entre Les Républicains et la République en marche, "dans les circonscriptions où le Front national menace de l'emporter" au second tour des élections législatives.

"Je demanderai dès demain à ma famille politique de prendre position (...) sur une stratégie de désistement réciproque dans les circonscriptions où le Front national menace de l'emporter", a annoncé Gilles Boyer sur CNews.

"Dans le cas d'une triangulaire où les extrêmes menacent de l'emporter, il faudra que nous ayons une position claire au sein des Républicains", a plaidé le juppéiste, candidat LR dans les Hauts-de-Seine aux élections législatives.

Gilles Boyer a également appelé le parti d'Emmanuel Macron à suivre son initiative : "Je demande que la République en marche prenne aussi position sur une stratégie de désistement réciproque".

En cas de triangulaires, "il faut préparer cette hypothèse parce qu'elle risque de se produire et que nous serons jugés sur la position que nous prendrons à ce moment-là", a répété M. Boyer.

L'ancien directeur de campagne d'Alain Juppé a insisté: "Il n'y pas de ni-ni en ce qui me concerne".

Dans la même thématique

Paris : Question time to the Prime Minister Gabriel Attal
6min

Politique

100 jours à Matignon : « La stratégie Attal n’a pas tenu toutes ses promesses », analyse Benjamin Morel

Le Premier ministre marquera jeudi le passage de ces cent premiers jours au poste de chef du gouvernement. Si Gabriel Attal devait donner un nouveau souffle au deuxième quinquennat d’Emmanuel Macron, sa stratégie n’est néanmoins pas payante car il « veut en faire trop sans s’investir fortement sur un sujet », selon Benjamin Morel, maître de conférences en droit public.

Le

ILLUSTRATION : Carte Electorale
4min

Politique

Elections européennes 2024 : comment se déroule le scrutin ?

Tous les citoyens des pays de l’Union Européenne ne votent pas au même moment. Du 6 au 9 juin, ils se rendront aux urnes pour élire 720 députés au Parlement européen. Public Sénat vous explique tout sur ce scrutin, essentiel pour l’avenir de l’Europe.

Le

Belgium Europe Migration
7min

Politique

Parlement européen : quels sont les grands textes adoptés depuis 2019 ?

Entre le Covid et la guerre en Ukraine, la mandature 2019-2024 a dû subir et réagir à de grands bouleversements. Pacte vert, plan de relance, sanctions à l’égard de la Russie ou encore soutien à l’Ukraine… A l’aube du renouvellement du Parlement européen, retour sur les grands dossiers adoptés ces 5 dernières années au Parlement européen.

Le