Législatives en Saône-et-Loire: Thévenoud veut une primaire dans sa circonscription

Législatives en Saône-et-Loire: Thévenoud veut une primaire dans sa circonscription

Le député (ex-PS) et ancien secrétaire d’État, Thomas Thévenoud, candidat à sa réélection dans la 1ère circonscription de Saône...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Le député (ex-PS) et ancien secrétaire d’État, Thomas Thévenoud, candidat à sa réélection dans la 1ère circonscription de Saône-et-Loire, réclame une "primaire citoyenne de la gauche" après l'investiture de Catherine N'Diaye par les militants socialistes.

"J'appelle à une primaire citoyenne sur la 1ère circonscription car une autre candidate a été désignée par le PS, et avec deux candidats à gauche, hors communiste, le risque est qu'on sera éliminé tous les deux au deuxième tour", a expliqué samedi à l'AFP M. Thévenoud, confirmant une information de la presse locale.

Et de mettre en garde contre un duel entre Les Républicains et le Front national au second tour dans cette circonscription, qui couvre Mâcon et Cluny.

"Je propose donc une solution pour le rassemblement: organiser cette primaire le 22 janvier prochain, en même temps que la primaire à gauche pour la présidentielle", a ajouté le candidat DVG.

Avocate au barreau de Mâcon, Catherine N'Diaye, conseillère municipale d'opposition, a été investie jeudi soir par les adhérents du PS, sans candidature adverse.

"Je suis député sortant, j'ai un bilan à défendre et je le défendrai devant les électeurs", estime l'éphémère secrétaire d’État qui avait dû quitter le gouvernement en septembre 2014 en raison de démêlés fiscaux.

M. Thévenoud assure avoir le "soutien de militants et d'élus socialistes" locaux et que s'il était battu à cette primaire, il soutiendrait Catherine N'Diaye.

Dans la même thématique

Brussels Special European Council – Emmanuel Macron Press Conference
3min

Politique

Élections européennes : avant son discours de la Sorbonne, l’Élysée se défend de toute entrée en campagne d’Emmanuel Macron

Ce jeudi 25 avril, le président de la République prononcera un discours sur l’Europe à la Sorbonne, sept ans après une première prise de parole. Une façon de relancer la liste de Valérie Hayer, qui décroche dans les sondages ? L’Élysée dément, affirmant que ce discours n’aura « rien à voir avec un meeting politique ».

Le

Législatives en Saône-et-Loire: Thévenoud veut une primaire dans sa circonscription
8min

Politique

IA, simplification des formulaires, France Services : Gabriel Attal annonce sa feuille de route pour « débureaucratiser » les démarches administratives

En déplacement à Sceaux ce mardi dans une maison France Services, quelques minutes seulement après avoir présidé le 8e comité interministériel de la Transformation publique, le Premier ministre a annoncé le déploiement massif de l’intelligence artificielle dans les services publics, ainsi que la simplification des démarches. Objectif ? Que « l’Etat soit à la hauteur des attentes des Français ».

Le

Brussels Special European Council – Renew Europe
10min

Politique

Européennes 2024 : avec son discours de la Sorbonne 2, Emmanuel Macron « entre en campagne », à la rescousse de la liste Hayer

Emmanuel Macron tient jeudi à la Sorbonne un discours sur l’Europe. Si c’est le chef de l’Etat qui s’exprime officiellement pour « donner une vision », il s’agit aussi de pousser son camp, alors que la liste de la majorité patine dans les sondages. Mais il n’y a « pas un chevalier blanc qui va porter la campagne. Ce n’est pas Valérie Hayer toute seule et ce ne sera même pas Emmanuel Macron tout seul », prévient la porte-parole de la liste, Nathalie Loiseau, qui défend l’idée d’« un collectif ».

Le