Législatives : « La République en Marche n’a qu’une seule volonté : celle de nous éradiquer » estime Luc Carvounas

Législatives : « La République en Marche n’a qu’une seule volonté : celle de nous éradiquer » estime Luc Carvounas

Le sénateur, Luc Carvounas porte-parole national du PS pour les législatives a estimé que les propos du président du groupe PS au Sénat, Didier Guillaume, étaient « destructeurs » pour la campagne.
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

« Qui a deux maisons, perd la raison » le sénateur PS Luc Carvounas, candidat à l’élection législative dans la 9e circonscription du Val-de-Marne, a trouvé la formule pour réaffirmer sa totale réprobation à la position affirmée par Didier Guillaume, la semaine dernière. En effet, le patron du groupe PS souhaite, « que les socialistes soient dans (la) majorité présidentielle », ce qui n’est pas du goût du sénateur-maire d’Alfortville. « Cela veut dire quoi ? Cela veut dire que moi qui suis candidat à l’élection législative, avec la bannière PS, dans la 9e circonscription du Val-de-Marne… qu’il faut voter pour le candidat d’En Marche qui est contre moi ? Donc qui a deux maisons perd la raison. Le président du groupe socialiste n’a pas mandat pour s’exprimer de cette manière-là. C’est totalement destructeur par rapport à la campagne que nous devons mener » a-t-il affirmé.

Luc Carvounas, porte-parole national du PS pour la campagne les législatives estime même que « le parti, La République en Marche n’a qu’une seule idée : celle de nous éradiquer ».  Luc Carvounas qui était proche de Manuel Valls affirme qu’il lui garde de l’estime « malgré un désaccord profond sur le plan politique ». « Un jour, peut-être, j’arriverais à le convaincre de revenir dans sa vraie maison » a-t-il espéré.

 

Dans la même thématique

Législatives : « La République en Marche n’a qu’une seule volonté : celle de nous éradiquer » estime Luc Carvounas
7min

Politique

Européennes : « La tentation d’un pacte brun, à la fois sur l’écologie et les idéologies, nous menace », alerte l’écologiste David Cormand

Dans la dernière ligne droite de la campagne des européennes, trois candidats, chacun à la seconde place de leur liste, sont venus sur le plateau d’Extra Local : Céline Imart pour la liste LR, David Cormand pour la liste des Ecologistes et Guillaume Peltier pour Reconquête. Ils se sont exprimés notamment sur l’immigration, la future présidence de la Commission européenne ou le nucléaire.

Le

French Prime Minister Gabriel Attal visit in Valence
7min

Politique

Délinquance des mineurs : après l’avoir supprimée, le gouvernement veut réintroduire la comparution immédiate

Un peu plus d’un mois après ses annonces destinées à « renouer avec les adolescents et juguler la violence », Gabriel Attal a esquissé des nouvelles pistes sur la justice pénale des mineurs qu’il souhaite voir intégrer dans un projet de loi d’ici la fin de l’année, notamment la possibilité d’être jugé à partir de 16 ans en comparution immédiate. Une procédure qui avait été supprimée lors de la réforme de la justice pénale des mineurs en 2021.

Le