Législatives : les résultats en Outre-mer

Législatives : les résultats en Outre-mer

De la Martinique à Saint-Pierre et Miquelon, en passant par la Polynésie française, retrouvez tous les résultats des législatives en Outre-mer.
Public Sénat

Par Alice Bardo

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Mis à jour le

Saint-Pierre et Miquelon : la ministre des Outre-mer Annick Girardin réélue de justesse 

La ministre des Outre-Mer Annick Girardin vote, le 10 juin 2017, à Saint-Pierre
La ministre des Outre-Mer Annick Girardin vote, le 10 juin 2017, à Saint-Pierre
AFP

La nouvelle ministre des Outre-mer Annick Girardin a été réélue députée de Saint-Pierre et Miquelon de justesse, avec 51,87% des voix. Elle pourra donc rester au gouvernement, selon la règle établie par l’exécutif que tout ministre battu aux législatives doit démissionner. Elle l'a emporté avec 136 voix d'avance sur son rival Stéphane Lenormand (Archipel Demain). Au premier tour, les deux candidats avaient obtenu le même nombre de voix (1209, soit 41,6%).

La Réunion : l'ancienne ministre des Outre-mer Ericka Bareigts réélue

La ministre des Outre-mer, Ericka Bareigts à l'Elysée, le 19 avril 2017
La ministre des Outre-mer, Ericka Bareigts à l'Elysée, le 19 avril 2017
AFP

Dans la première circonscription de La Réunion, l'ancienne ministre PS des Outre-mer Ericka Bareigts a été réélue avec près de 66% des voix. Elle affrontait un candidat Les Républicains. Le parti La République En Marche ne lui avait pas opposé de candidat, la jugeant "Macron-compatible". Au premier tour, elle était arrivée en tête, avec 47,23%.

Guyane : un député REM élu 

Le député sortant Gabriel Serville (DVG) a été réelu dans la 1ère circonscription. Lenaick Adam (REM) est élu dans la 2ème.

Saint-Martin-Saint-Barthélémy : la candidate REM battue 

La candidate LR Claire Javois a été élue avec 54,73% des suffrages exprimés, face à la candidate REM Inès Bouchaut-Chois.

Polynésie française : un indépendantiste polynésien élu député, une première 

Maina Sage a été élue dans la 1ère circonscription,  avec 68,3% des suffrages exprimés. Nicole Sanquer dans la 2ème avec 64,1% des voix et Moetai Brotherson, premier indépendantiste polynésien élu à l’Assemblée, dans la 3ème avec 52,5%. La participation a été supérieure à celle du premier tour : entre 45 et 50% selon les circonscriptions.

Nouvelle-Calédonie : deux députés LR-UDI élus

Le député sortant UDI Philippe Gomès a été réélu dans la seconde circonscription. Philippe Dunoyer (LR-UDI) remporte la 1ère circonscription.

Guadeloupe : trois députés sur quatre pour la « majorité présidentielle »

Deux députés divers gauche, une socialiste et un République en marche, feront leur entrée à l'Assemblée nationale à l'issue du second tour des législatives : Olivier Serva (LREM), Justine Bénin (DVG), Max Mathiasin (DVG) et Hélène Vainqueur-Christophe (PS). Hormis la candidate PS, tous les autres ont assuré marcher pour la « majorité présidentielle ».

Martinique : une femme élue députée pour la première fois 

Josette Manin, 67 ans, élue députée DVG dans la 1ère circonscription de Martinique, devient la première femme députée de la Martinique, après avoir été la première femme présidente du conseil général. Elle a obtenu 54,85% des voix.

Dans les trois autres circonscriptions, les députés sortants ont été réélus : Bruno-Nestor Azérot (DVG) dans la 2ème circonscription avec 55,78 % des voix ; Serge Letchimy (DVG) dans la 3ème avec 73,94 % ; et Jean-Philippe Nilor (régionaliste) avec 68,02 % dans la 4ème.

Dans la même thématique

Paris: Illustrations Assemblee nationale
6min

Politique

Faire une trêve politique pendant les JO : « C’est le cache-sexe du blocage politique de l’Assemblée » 

Gérard Larcher a demandé une « trêve politique » pendant les Jeux olympiques et paralympiques. Alors qu’aucun groupe politique ne dispose de majorité absolue à l’Assemblée nationale et que le président de la République n’a toujours pas nommé de Premier ministre, l’idée ne fait pas l’unanimité chez les présidents de groupes du Sénat, même si une trêve de fait risque bien de s’imposer.

Le

Defile militaire du 14 juillet – 14 TH July military parade during French national day
5min

Politique

Ministres démissionnaires et députés : la séparation des pouvoirs va-t-elle être malmenée ?

La démission du gouvernement Attal va être acceptée par le chef de l’Etat sûrement demain, juste avant l’ouverture de la XVIIe législature jeudi, à l’Assemblée nationale où siégeront des membres du gouvernement élus ou réélus députés. Mais alors que la gauche peine à s’accorder pour proposer le nom d’un candidat à Matignon, le gouvernement démissionnaire est parti pour durer quelques semaines, au risque de mordre sur le principe de la séparation des pouvoirs.

Le

Paris: Melenchon, Chikirou and Bompard arriving at the National Assembly
2min

Politique

La France Insoumise «  suspend » les négociations du NFP pour Matignon, accusant le PS de « blocage »

Dans un communiqué de ce lundi après-midi, la France Insoumise annonce se retirer des négociations. La gauche ne parvient pas à s’accorder sur le nom d’un candidat du Nouveau Front Populaire à envoyer à Matignon. Les Insoumis se refusent à une reprise des discussions tant qu’une candidature unique pour la présidence de l’Assemblée n’a pas été décidée. Très critique envers le Parti Socialiste, le communiqué l’accuse de « mettre un veto à toute candidature issue du Nouveau Front Populaire, dans le seul but d’imposer la sienne ».

Le