Les Jeunes écologistes ne sont pas “les jeunes avec Jadot”

Les Jeunes écologistes ne sont pas “les jeunes avec Jadot”

Les Jeunes écologistes ont annoncé lundi "ne pas soutenir officiellement (Yannick) Jadot", candidat EELV à l'élection...
Public Sénat

Temps de lecture :

1 min

Publié le

Les Jeunes écologistes ont annoncé lundi "ne pas soutenir officiellement (Yannick) Jadot", candidat EELV à l'élection présidentielle, et "n'être la caution jeune d'aucun parti politique", selon le co-secrétaire fédéral du mouvement Benjamin Kaufmann.

"On ne se lance pas avec un candidat, on se lance avec un projet. Il n'y a pas d'homme providentiel. Nous ne serons pas les jeunes avec Jadot" a déclaré le jeune homme de 24 ans, réuni avec une dizaine de Jeunes écologistes à Paris pour lancer "leur campagne présidentielle".

"Bien sûr, nos idées sont très proches de Yannick Jadot, mais cela doit dépasser un élu politique", a expliqué l'écologiste à la tête d'un mouvement revendiquant 500 membres. "Benoît Hamon est également très intéressant. Leur rapprochement est une bonne chose, cela dépasse la personnification politique".

Si 40% des militants du mouvement sont aussi adhérents du parti EELV, les Jeunes écologistes ont décidé suite à une consultation dans leur trente commissions locales "de faire campagne pour la promotion d'une écologie politique et non pour un homme" afin "de dépasser la guerre des égos". Des propos tenus par Yannick Jadot lui-même.

Dans la même thématique

Les Jeunes écologistes ne sont pas “les jeunes avec Jadot”
3min

Politique

Européennes : « Aujourd’hui, l’Europe est surtout guidée par des critères financiers », tance Pierre Larrouturou

38 listes pour 38 différentes visions de l’Europe. Alors que pour la majorité des listes, la campagne se fait en catimini, Public Sénat a décidé de vous permettre d’y voir plus clair, en vous présentant le programme de ces « petites » listes. Aujourd’hui, p arole à Pierre Larrouturou, tête de liste de « Changer l’Europe », qui défend « une Europe qui s’intéresse au bien-être, qui fait baisser les loyers, et qui améliore la vie quotidienne des gens ».

Le

Les Jeunes écologistes ne sont pas “les jeunes avec Jadot”
3min

Politique

Drapeau palestinien à l’Assemblée : « Reconnaître un Etat palestinien, aujourd’hui, ce serait légitimer le Hamas », estime Jordan Bardella

Invité ce mercredi 29 mai de Public Sénat, Jordan Bardella, tête de liste RN pour les élections européennes, a dénoncé les positions de LFI sur le conflit à Gaza et leur attitude dans le débat public. Le président du RN estime que la reconnaissance d’un Etat palestinien n’est plus d’actualité depuis les attaques du 7 octobre.

Le