Les principaux points du programme de Yannick Jadot

Les principaux points du programme de Yannick Jadot

Voici les principaux points du programme de Yannick Jadot, candidat d'Europe Écologie-Les Verts à la présidentielle. ÉNERGIE
Public Sénat

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Voici les principaux points du programme de Yannick Jadot, candidat d'Europe Écologie-Les Verts à la présidentielle.

ÉNERGIE

- sortie progressive du nucléaire d'ici 2035, avec arrêt des premiers réacteurs en 2017. Objectif de 23% d'énergies renouvelables dans le mix énergétique en 2020, 40% en 2030, 100% en 2050.

- Un projet de production d'énergie renouvelable par quartier ou commune rurale

- rénovation de 750.000 logements par an

- contre l'obsolescence programmée: garantie de 5 ans minimum pour voitures et électroménager, crédit d'impôt réparation remboursant la moitié des frais de main d'oeuvre

- division par deux des déchets par habitant

- révision complète du schéma national des infrastructures de transport: abandon de Notre-Dame-des-Landes et du Lyon-Turin, restauration de la taxe poids lourds

SANTÉ

- réorienter le système de santé vers la prévention et la proximité

- primauté de la sécurité sociale vis-à-vis des complémentaires

- soutenir l'installation de médecins dans des maisons de santé adossées à des unités de base des premiers soins

- renforcer le service public de psychiatrie

- lutte contre la pollution: interdiction du glyphosate et des perturbateurs endocriniens, sortie du diesel, zéro pesticide en 2030 (dont 50% pendant le quinquennat), multiplication par quatre des surfaces cultivées bio

- 100% des cantines publiques et privées (école, hôpitaux, entreprises) approvisionnées par l'agriculture paysanne ou écologique

SOCIAL

- extension du RSA aux 18-25 ans, Smic à 1.800 euros bruts

- plan de rénovation du bâti universitaire (70.000 rénovations, 50.000 nouvelles chambres éco-conçues)

- protection sociale des travailleurs indépendants et des autoentrepreneurs

SÉCURITÉ

- récépissé pour éviter les contrôles au faciès

- développer une police de proximité, renforcer les moyens de la justice

INSTITUTIONS

- Droit de vote des étrangers aux élections locales

- Assemblée nationale de 400 députés, élus à la proportionnelle dont 20% de moins de 30 ans

- développer les votations citoyennes sur des sujets du quotidien

- Inscrire "la République écologique" dans la Constitution

- nommer une vice-Premier ministre au Développement durable

ÉCONOMIE

- "Small business Act" réservant 50% des marchés publics aux PME/PMI et start-up qui emploient localement

- orienter l'épargne vers le capital-risque des entreprises innovantes

- développer la fiscalité écologique

- fusionner l'impôt sur le revenu et la CSG

- réformer la fiscalité du patrimoine en tenant compte du patrimoine net

SOCIÉTÉ

- PMA pour toutes les femmes

- autant de place en établissement public que dans le privé pour les personnes âgées

- renforcement du droit à mourir dans la dignité

- 1% du budget dédié à la culture

- loi-cadre sur les violences faites aux femmes avec révision des délais de prescription

- légalisation du cannabis

Dans la même thématique

Deplacement du Premier Ministre a Viry-Chatillon
7min

Politique

Violence des mineurs : le détail des propositions de Gabriel Attal pour un « sursaut d’autorité »

En visite officielle à Viry-Châtillon ce jeudi 18 avril, le Premier ministre a énuméré plusieurs annonces pour « renouer avec les adolescents et juguler la violence ». Le chef du gouvernement a ainsi ouvert 8 semaines de « travail collectif » sur ces questions afin de réfléchir à des sanctions pour les parents, l’excuse de minorité ou l’addiction aux écrans.

Le

Turin – Marifiori Automotive Park 2003, Italy – 10 Apr 2024
6min

Politique

Au Sénat, la rémunération de 36,5 millions d’euros de Carlos Tavares fait grincer des dents. La gauche veut légiférer.

Les actionnaires de Stellantis ont validé mardi 16 avril une rémunération annuelle à hauteur de 36,5 millions d’euros pour le directeur général de l’entreprise Carlos Tavares. Si les sénateurs de tous bords s’émeuvent d’un montant démesuré, la gauche souhaite légiférer pour limiter les écarts de salaires dans l’entreprise.

Le