Les Républicains : Éric Ciotti va nommer Aurélien Pradié et François-Xavier Bellamy vice-présidents

Les Républicains : Éric Ciotti va nommer Aurélien Pradié et François-Xavier Bellamy vice-présidents

Le nouveau président des Républicains élu en décembre dernier face à Bruno Retailleau et Aurélien Pradié va dévoiler prochainement le nouvel organigramme du parti. Aurélien Pradié, tout comme François-Xavier Bellamy, soutien de Bruno Retailleau, devraient être nommés vice-présidents.
Public Sénat

Par Louis Mollier-Sabet (avec AFP)

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Fumée bleue. Après quelques semaines de temporisation, Éric Ciotti devrait prochainement dévoiler le nouvel organigramme des Républicains, qui tiendra compte du Congrès de décembre dernier qui a porté le député des Alpes-Maritimes à la tête du parti.

Une vice-présidence pour Aurélien Pradié et François-Xavier Bellamy

En effet, le député du Lot, Aurélien Pradié, troisième homme du premier tour du Congrès avec 22 % des voix, devrait être nommé vice-président des Républicains, selon les informations du Figaro. Du côté du camp de Bruno Retailleau, qui avait réuni 46 % des adhérents LR au second tour, l’un de ses principaux soutiens, François-Xavier Bellamy devrait aussi être nommé au poste de vice-président.

Le secrétariat général pour Annie Genevard et la Commission nationale d’investiture pour Michèle Tabarot

Annie Genevard, qui avait assuré l’intérim à la tête du parti pendant le processus électoral du dernier Congrès, devrait devenir secrétaire générale du parti, poste précédemment occupé par Aurélien Pradié. Du côté de l’entourage du nouveau chef du parti, Michèle Tabarot, députée des Alpes-Maritimes et proche d’Éric Ciotti, devrait présider la Commission nationale d’investiture. Une position hautement stratégique, précédemment occupée par… Éric Ciotti.

Rachida Dati et Michel Barnier promus

Dans le reste de l’organigramme, l’ancienne garde des Sceaux de Nicolas Sarkozy, Rachida Dati va devenir présidente du Conseil national de LR.

Michel Barnier, candidat à la primaire lors de la dernière élection présidentielle et ex-négociateur européen pendant le Brexit, devrait lui aussi bénéficier d’une promotion et être nommé conseiller spécial en charge des relations internationales.

Dans la même thématique

Deplacement du Premier Ministre a Viry-Chatillon
7min

Politique

Violence des mineurs : le détail des propositions de Gabriel Attal pour un « sursaut d’autorité »

En visite officielle à Viry-Châtillon ce jeudi 18 avril, le Premier ministre a énuméré plusieurs annonces pour « renouer avec les adolescents et juguler la violence ». Le chef du gouvernement a ainsi ouvert 8 semaines de « travail collectif » sur ces questions afin de réfléchir à des sanctions pour les parents, l’excuse de minorité ou l’addiction aux écrans.

Le

Turin – Marifiori Automotive Park 2003, Italy – 10 Apr 2024
6min

Politique

Au Sénat, la rémunération de 36,5 millions d’euros de Carlos Tavares fait grincer des dents. La gauche veut légiférer.

Les actionnaires de Stellantis ont validé mardi 16 avril une rémunération annuelle à hauteur de 36,5 millions d’euros pour le directeur général de l’entreprise Carlos Tavares. Si les sénateurs de tous bords s’émeuvent d’un montant démesuré, la gauche souhaite légiférer pour limiter les écarts de salaires dans l’entreprise.

Le