LFI: “personne n’est capable de fédérer” comme Mélenchon, selon Coquerel

LFI: “personne n’est capable de fédérer” comme Mélenchon, selon Coquerel

"Personne n'est capable de fédérer" la France insoumise comme Jean-Luc Mélenchon, a assuré lundi le député LFI Eric Coquerel,...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

"Personne n'est capable de fédérer" la France insoumise comme Jean-Luc Mélenchon, a assuré lundi le député LFI Eric Coquerel, estimant que le mouvement avait "besoin" d'une telle "figure tribunitienne", malgré l'échec des Européennes.

"On est dans la Vème République, on a besoin d'une figure tribunitienne. Moi, ce que je constate, c'est que pour l'instant, je ne vois personne qui est capable de fédérer de manière aussi naturelle les choses" que Jean-Luc Mélenchon, a souligné sur Europe 1 le député de la Seine-Saint-Denis.

Le résultat très décevant (6,31%) aux élections européennes a ouvert une crise à LFI avec la fronde de plusieurs cadres dénonçant le fonctionnement en interne, l'offensive de la députée Clémentine Autain pour changer la ligne ou encore le départ de Charlotte Girard, une figure du mouvement.

Jean-Luc Mélenchon lui-même a laissé planer un doute sur son avenir à la tête du mouvement, qui a frôlé les 20% à la présidentielle de 2017. Après le 6 juin, "je proposerai une suite pour notre chemin et je dirai ce qu'il en sera pour moi", a-t-il écrit sur son blog, sans plus de précisions.

Eric Coquerel estime que l'échec des Européennes "peut-être juste une chute de tension" si LFI réussit à ne pas "partir dans des affrontements internes qui n'ont pas lieu d'être". Tout en avouant "sentir monter des tensions, des mots, des anathèmes", suffisamment fort pour lancer lundi un "appel à la raison".

Contestant les accusations d'autoritarisme contre M. Mélenchon, le député de la Seine-Saint-Denis a qualifié de "piège" la colère très médiatisée du chef de file de LFI durant les perquisitions au siège du mouvement en octobre.

"On a par exemple laissé monter une caméra comme celle du (l'émission) Quotidien qui nous a jamais été véritablement très favorable. Il y a eu des erreurs. Mais une scène d'une heure a été synthétisée en une minute. On a été manipulés. Le vrai problème, c'est qu'aucune force démocratique (...) ne se soit insurgée contre le fait que nous ayons été perquisitionnés comme des terroristes", s'est-il ému.

Dans la même thématique

Des agriculteurs bloquent le peage de l’autoroute A43 a Saint-Quentin Fallavier en direction de Lyon et Grenoble – Farmers block the toll of the A43 motorway in Saint-Quentin Fallavier towards Lyon and Grenoble
4min

Politique

Sondage : 91% des Français soutiennent le mouvement des agriculteurs

Selon un sondage Odoxa – Backbone Consulting pour le Figaro, les personnes interrogées soutiennent très largement la mobilisation des agriculteurs. Pire encore, le soutien au mouvement n’a jamais été aussi haut avec 91% des Français (en hausse de 2 points) déclarant approuver le mouvement lancé il y a près de 3 mois.

Le

LFI: “personne n’est capable de fédérer” comme Mélenchon, selon Coquerel
3min

Politique

Passe d’armes entre le Premier Ministre et le RN sur l’agriculture : « Le Rassemblement National dit tout et son contraire » tacle Gabriel Attal

Au cours de sa conférence de presse et quelques heures après avoir proposé un débat à Marine le Pen sur l’agriculture dans le journal Le Figaro, le Premier Ministre est revenu sur la passe d'armes qui l'oppose à la présidente du groupe RN à l’Assemblée. Critiquant les « changements de pied incessants » du RN, le Premier Ministre a taclé l'ex-finaliste à l’élection présidentielle, l'accusant de ne pas être « très à l'aise sur ces questions » et d'avoir « peur que cela se voit ».

Le

LFI: “personne n’est capable de fédérer” comme Mélenchon, selon Coquerel
4min

Politique

Européennes : « Arrêtons cette campagne unique contre le RN », enjoint Arnaud Robinet (Horizons)

Invité de Public Sénat, le maire de Reims Arnaud Robinet, s’agace de l’absence de liste et de programme du côté de la majorité, à moins de quatre mois des élections européennes. Il reproche à l’exécutif de se focaliser sur la lutte contre le Rassemblement national, au détriment du débat d’idées, ce qui « n'est plus audible pour nos concitoyens ».

Le

Paris: Eric Ciotti Salon de l Agriculture 2023
12min

Politique

Européennes : pourquoi les LR ne soutiennent par Ursula Von der Leyen, pourtant issue du même groupe politique ?

François-Xavier Bellamy, tête de liste LR pour les européennes, a annoncé que les LR « ne soutiendront pas » Ursula von der Leyen, candidate à sa réélection à la présidence de la Commission européenne. Si elle vient comme eux de la droite européenne, les LR lui reprochent son bilan sur les questions agricoles et écologiques. Reste que les eurodéputés LR ont aussi soutenu certaines de ses propositions. Le RN pointe la situation.

Le