« M. Gattaz se ridiculise souvent sur les questions économiques », pour Benoît Hamon

« M. Gattaz se ridiculise souvent sur les questions économiques », pour Benoît Hamon

Les relations épineuses entre Benoît Hamon et Pierre Gattaz ne risquent pas de s’arranger après l’intervention du candidat socialiste dans Territoires d’Infos.
Public Sénat

Par Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

La passe d’armes entre Benoît Hamon et le patron des patrons Pierre Gattaz se poursuit. Le socialiste, qui digère mal d’avoir été mis sur le même plan politique que Marine Le Pen, a une nouvelle fois dénoncé l’attitude du président du Medef dans Territoires d’Infos. « Ça va très loin, cela a choqué des patrons. Beaucoup considèrent que M. Gattaz n’est pas dans son rôle », a affirmé  ce matin Benoît Hamon sur Public Sénat et Sud Radio. « C’est inadmissible que le patronat rentre dans le débat de cette manière-là. »

Défendant sa taxe sur les robots, Benoît Hamon a multiplié les petites phrases  à l’encontre de Pierre Gattaz. « Je n’attends rien de M. Gattaz. Il défend très bien les chefs d’entreprises des grandes entreprises mais assez mal l’entreprise française. »

« Dire j’aime l’entreprise, c’est comme dire j’aime les poissons : il y a des requins et des sardines », compare Benoît Hamon.

Et de glisser en conclusion : « Je crois que M. Gattaz, qui est d’abord un héritier avant d’être un entrepreneur, se ridiculise souvent sur les questions sociales et économiques. »

Dans la même thématique

France : Conference de presse Nouveau Front Populaire
6min

Politique

Le programme des 100 premiers jours du « Nouveau Front populaire » 

Pouvoir d’achat, salaire, énergie, Gaza… Le « Nouveau Front populaire », qui rassemble les principaux partis de gauche, a dévoilé les mesures-clés de son programme commun de gouvernement en cas d’accession au pouvoir à l’issue des législatives anticipées.

Le

France : Conference de presse Nouveau Front Populaire
5min

Politique

Nouveau Front populaire : la répartition des circonscriptions est bouclée, les partis désignent leurs candidats

Dans la soirée de jeudi, le Parti socialiste, la France insoumise, le Parti communiste et les Ecologistes, ainsi que plusieurs autres petits partis de gauche, ont scellé leur accord, actant la naissance du Nouveau Front populaire pour faire face au Rassemblement National. Dépassées, donc, les querelles sur les répartitions des circonscriptions. Pourtant, plusieurs cas posaient problème.

Le