Macron “confiant” dans une solution pacifique au “coup de force” catalan

Macron “confiant” dans une solution pacifique au “coup de force” catalan

Le président français Emmanuel Macron s'est dit "confiant" mardi dans une solution pacifique au conflit qui oppose Madrid aux...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Le président français Emmanuel Macron s'est dit "confiant" mardi dans une solution pacifique au conflit qui oppose Madrid aux séparatistes en Catalogne, à quelques heures d'un discours du président catalan qui pourrait proclamer unilatéralement l'indépendance.

"Il y a un coup de force des Catalans, je souhaite qu'il soit géré dans la paix, je pense que ce sera le cas, je suis confiant là-dessus", a affirmé M. Macron lors d'un débat à l'Université Goethe de Francfort (ouest de l'Allemagne) avant l'inauguration de la Foire du livre.

"La démarche catalane ne s'inscrit pas dans les règles de l'Etat de droit espagnol", a-t-il ajouté, jugeant qu'il y avait "une forme d'irrédentisme qui se joue en Catalogne" et que la démarche des séparatistes était entre autres motivée par des "égoïsmes économiques qui me font peur".

"Je n'ai pas le sentiment qu'elle (la Catalogne, ndlr) soit opprimée", a-t-il souligné.

Le président français a défendu l'idée que ce n'était pas à l'Union européenne d'intervenir dans cette crise. "Ce n'est pas le rôle de l'Europe", a assuré M. Macron. "Si aujourd'hui l'Union européenne intervient, elle traitera sur un pied d'égalité" le président catalan et le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy.

A Bruxelles, avant le très attendu discours du président catalan, le président du Conseil européen Donald Tusk a demandé à Carles Puigdemont de "ne pas annoncer une décision qui rendrait le dialogue impossible".

Le gouvernement espagnol a également lancé un dernier appel au président séparatiste catalan, l'exhortant à ne rien entreprendre d'"irréversible".

La Catalogne, une des régions les plus riches d'Espagne, pourrait déclarer son indépendance ce mardi soir, tirant les conséquences du référendum illégal du 1er octobre, remporté par les indépendantistes avec un taux de participation de 43%.

Dans la même thématique

Paris: Francois-Xavier Bellamy during a press conference
12min

Politique

Européennes : un rapprochement entre LR et le groupe d’extrême droite ECR est-il envisageable au Parlement européen ?

Alors que le compromis est la règle en Europe, la tête de liste LR aux européennes assume de voter « très souvent » au Parlement européen avec des « collègues du groupe ECR », l’un des deux groupes d’extrême droite, où siège le parti de Giorgia Meloni. La première ministre italienne pourrait se retrouver au centre des discussions au lendemain du scrutin. Au sein des LR, la prudence reste de mise, mais certains, comme Julien Aubert, vice-président du parti, plaident pour « s’allier avec ECR ».

Le

FRA – EMMANUEL MACRON – MARINE LEPEN – RN – ELYSEE
7min

Politique

Débat Macron-Le Pen sur les européennes : « S’il avait lieu, ça commencerait à poser un sérieux problème démocratique », analyse Bruno Cautrès 

A deux semaines du scrutin des européennes, Emmanuel Macron a déclaré être « prêt à débattre maintenant » avec Marine Le Pen. Alors que la liste de la majorité présidentielle, menée par Valérie Hayer, se fait largement distancer par celle de Jordan Bardella, le principe de la confrontation arrange-t-il les deux camps ? Quels sont les enjeux d’un tel débat ? Décryptage.

Le

Paris: EELV lancement campagne elections europeennes
7min

Politique

Européennes 2024 : que contient le programme des Écologistes ?

A moins de deux semaines du scrutin, les sondages sont de moins en moins favorables au parti écologiste qui pourrait ne pas atteindre le seuil des 5 %. Au long d’un programme détaillé, Marie Toussaint dévoile une vision globale du futur de l’Union européenne en mettant l’accent sur la « bifurcation sociale et écologique ».

Le