Macron: l’accord en Allemagne, “une bonne nouvelle pour l’Europe”

Macron: l’accord en Allemagne, “une bonne nouvelle pour l’Europe”

Emmanuel Macron a salué dimanche comme une "bonne nouvelle pour l'Europe" le feu vert des membres du parti social-démocrate...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Emmanuel Macron a salué dimanche comme une "bonne nouvelle pour l'Europe" le feu vert des membres du parti social-démocrate allemand à une nouvelle coalition gouvernementale avec les conservateurs d'Angela Merkel, selon l'Elysée.

"Le président de la République se réjouit du résultat du vote du SPD. C'est une bonne nouvelle pour l'Europe. La France et l'Allemagne travailleront ensemble, dès les prochaines semaines, pour développer de nouvelles initiatives et faire avancer le projet européen", a indiqué la présidence.

Angela Merkel a promis dimanche d'oeuvrer "pour le bien du pays" après le feu vert des membres du SPD à une nouvelle coalition gouvernementale, plus de cinq mois après des législatives dont elle est ressortie très fragilisée.

La coalition entre sociaux-démocrates et conservateurs détient seulement une courte majorité au Bundestag (un peu plus de 53%), après les élections générales du 24 septembre, marquées par une percée historique de l'extrême droite (AfD) et une érosion des partis traditionnels.

Mme Merkel, qui dirige l'Allemagne depuis douze ans, devrait être formellement élue chancelière par les députés mi-mars, le 14 probablement.

Le secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, Jean-Baptiste Lemoyne, s'était félicité début février que la France ait de nouveau un "partenaire solide" après le pacte gouvernemental entre Angela Merkel et les sociaux-démocrates, estimant qu'il allait permettre de "mettre en oeuvre les chantiers" voulus par le président français.

Le projet européen d'Emmanuel Macron pour relancer l'Europe - il prône notamment un budget et un ministre des Finances de la zone euro - "a rencontré un écho favorable dans les discussions entre le SPD, la CDU et la CSU" (sociaux-démocrates et conservateurs allemands), avait-il ajouté.

Dans la même thématique

Montpellier : New Popular Front atmosphere party
10min

Politique

Nouveau Front populaire : Jean-Luc Mélenchon, un caillou dans la chaussure des partenaires de LFI

L’alliance de gauche semble prise au piège des spéculations autour de son candidat pour Matignon. Le Rassemblement national et la majorité présidentielle ne cessent de renvoyer le Nouveau Front populaire à Jean-Luc Mélenchon, dont les sorties médiatiques nourrissent l’agacement des partenaires de La France insoumise. Le mode de désignation du Premier ministre, en cas de victoire de la gauche, reste également en suspens, même si le principe d’un « consensus » entre les différentes formations semble avoir été arrêté.

Le

Dams in Noumea, New Caledonia.31/05/2024
7min

Politique

Nouvelle-Calédonie : « Cette dissolution tombe mal. On a l’impression d’être abandonnés »

Passée quelque peu sous les radars de la campagne des élections législatives, la situation en Nouvelle-Calédonie s’est tendue ces dernières heures depuis l’arrestation et le transfert de militants indépendantistes de la CCAT en métropole. Au point mort depuis la dissolution, la perspective d’un accord global sur l’avenir institutionnel de l’île et sur le dégel du corps électoral aux élections provinciales va devoir attendre l’après 7 juillet.

Le