Macron ne veut pas réagir aux propos de Wauquiez, qui n’est “pas inspirant”

Macron ne veut pas réagir aux propos de Wauquiez, qui n’est “pas inspirant”

Emmanuel Macron a indiqué mardi qu'il ne voulait pas réagir aux propos du président des Républicains Laurent Wauquiez, qui n'est...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Emmanuel Macron a indiqué mardi qu'il ne voulait pas réagir aux propos du président des Républicains Laurent Wauquiez, qui n'est selon lui "pas inspirant".

Interrogé en marge d'une visite aux Mureaux (Yvelines) sur ce que lui inspirait les déclarations choc de M. Wauquiez, enregistrées à son insu et évoquant notamment "une dictature totale en France", le président a répondu: "rien, parce qu'il n'est pas inspirant. Moi, je travaille, j'ai autre chose à faire".

Dans de nouveaux extraits de déclarations choc de Laurent Wauquiez devant des étudiants lyonnais dévoilés lundi soir par TMC, on entend le président de LR dire: "Vous avez vu les guignols d'En Marche? Ils sont tous avec le petit doigt sur la couture, ils doivent tous voter la même chose, quand ils osent apporter la moindre dissonance, ils se font taper dessus avec une matraque. Il n'y a aucun équilibre des pouvoirs en France. Donc il y a une dictature totale en France".

Dans des premiers extraits diffusés vendredi, M. Wauquiez se dit également "sûr et certain" qu’Emmanuel Macron et ses équipes "ont largement contribué à mettre en place la cellule de démolition" contre François Fillon.

Dans la même thématique

Paris : Deux policiers blesses par balle comissariat 13 eme arrondissment
4min

Politique

Sécurité : que proposent les grands blocs politiques pour les élections législatives ?

Ce lundi 14 juin, la campagne pour les élections législatives s’est ouverte, et les programmes des principales forces politiques ont été dévoilés. La sécurité est au cœur du débat et suscite une attention tout particulière au sein de l’opinion publique. Petit aperçu des différentes propositions et promesses sur ce sujet clivant entre les partis.

Le

Rentree scolaire Ecole Primaire Maternelle Saint-Philippe a Nice
7min

Politique

Législatives anticipées : que proposent les trois blocs sur l’éducation ?

Après le pouvoir d’achat, la sécurité et l’immigration, l’éducation divise les différents candidats aux élections législatives. Si le programme gouvernemental sur l’école est bien connu, les deux autres blocs politiques en lice pour les élections législatives prônent des mesures radicalement opposées.

Le

Paris : Auditions au MEDEF
6min

Politique

Législatives : ces sénateurs tentés par la ligne Ciotti/Bardella

Depuis l’alliance annoncée entre Éric Ciotti et Jordan Bardella aux élections législatives, les sénateurs du groupe LR du Sénat font officiellement bloc derrière la ligne d’autonomie définie par le bureau politique du parti. Mais dans cette campagne éclair, certains expriment leurs divergences. Après les 7 juillet, elles pourraient bien s’accentuer.

Le