Macron répond à Thunberg: porter plainte, “pas sûr que ce soit la voie la plus efficace”

Macron répond à Thunberg: porter plainte, “pas sûr que ce soit la voie la plus efficace”

Emmanuel Macron a estimé mardi que la plainte de Greta Thunberg contre la France n'était pas "la voie la plus efficace" pour...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Emmanuel Macron a estimé mardi que la plainte de Greta Thunberg contre la France n'était pas "la voie la plus efficace" pour lutter contre le changement climatique et que des "positions très radicales" sont "de nature à antagoniser nos sociétés".

"Je ne suis pas sûr que ce soit la voie la plus efficace", a réagi sur Europe 1 le président de la République, depuis New York où il assiste au sommet de l'ONU sur le climat.

Depuis la tribune de l'ONU à New York, l'adolescente suédoise a demandé lundi soir, au nom des milliers de jeunes qui la suivent, des comptes aux dirigeants mondiaux, qu'elle accuse de "trahison" sur les questions du dérèglement climatique.

Aux côtés de quinze autres jeunes, elle a déposé une plainte inédite devant le Comité des Droits de l'Enfant de l'ONU, contre cinq pays, l’Argentine, le Brésil, la Turquie mais aussi l’Allemagne et la France.

"Toutes les mobilisations de notre jeunesse ou des moins jeunes sont utiles. Mais il faut qu’elles se concentrent maintenant sur ceux qui sont le plus loin, ceux qui essaient de bloquer. Je n’ai pas le sentiment que le gouvernement français ou le gouvernement allemand, aujourd’hui, sont en train de bloquer", a plaidé le chef de l'Etat.

"Quand je vois qu’on va fermer l’ensemble de nos activités charbon, qu’on stoppe l’exploitation d’hydrocarbures, qu’on est en train de bouger, je ne suis pas sûr que ce soit la voie la plus efficace", a-t-il ajouté, en estimant que "des positions très radicales (sont) de nature à antagoniser nos sociétés".

"Je ne suis pas sûre qu'on mobilise avec du désespoir, avec presque de la haine, en montant les uns contre les autres", a également mis en garde sur France Inter la secrétaire d'Etat à la Transition écologique Brune Poirson.

"Bien sûr" que Greta Thunberg en fait trop, a encore jugé le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer, en réponse à une question de BFMTV.

Dans la même thématique

Macron répond à Thunberg: porter plainte, “pas sûr que ce soit la voie la plus efficace”
3min

Politique

Drapeau palestinien à l’Assemblée : « Reconnaître un Etat palestinien, aujourd’hui, ce serait légitimer le Hamas », estime Jordan Bardella

Invité ce mercredi 29 mai de Public Sénat, Jordan Bardella, tête de liste RN pour les élections européennes, a dénoncé les positions de LFI sur le conflit à Gaza et leur attitude dans le débat public. Le président du RN estime que la reconnaissance d’un Etat palestinien n’est plus d’actualité depuis les attaques du 7 octobre.

Le

Macron répond à Thunberg: porter plainte, “pas sûr que ce soit la voie la plus efficace”
8min

Politique

Encadrement des cabinets de conseil : le Sénat « revient à l’esprit de la commission d’enquête » en deuxième lecture

Les sénateurs ont adopté à l’unanimité en deuxième lecture la proposition de loi, née en 2022 des préconisations de leur commission d’enquête sur l’influence des cabinets de conseil dans les politiques publiques. Ils ont rétabli plusieurs « ambitions » du texte initial, contre l’avis du gouvernement, tout en acceptant certaines rédactions de compromis avec les députés.

Le

Paris: Candidates for the upcoming European elections taking part in a debate hosted by BFMTV
5min

Politique

Immigration, économie, institutions : que propose le Rassemblement national dans son programme pour les élections européennes ?

Largement en tête des sondages, le parti de Jordan Bardella ne prône plus officiellement une sortie de l’Union européenne, pierre angulaire du programme présidentiel de Marine Le Pen jusqu’en 2017. Mais, avec un slogan plus consensuel, la feuille de route du Rassemblement national s’oppose toujours à bon nombre des compétences de Bruxelles, au nom de la souveraineté nationale.

Le