Macron sur les aides sociales : « Je n’aurais pas utilisé ces mots-là » déclare Vanlerenberghe

Macron sur les aides sociales : « Je n’aurais pas utilisé ces mots-là » déclare Vanlerenberghe

Dans une vidéo publiée sur le compte de Sibeth Ndiaye, l’attachée de presse d’Emmanuel Macron, le Président donne son avis sur les aides sociales, employant un langage familier. « On met trop de pognon, on déresponsabilise et on est dans le curatif » s’insurge-t-il
Public Sénat

Par Maud Larivière

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

« Les gens pauvres restent pauvres, ceux qui tombent pauvres restent pauvres. On doit avoir un truc qui permet aux gens de s’en sortir » a déclaré Macron dans la vidéo.

Jean-Marie Vanlerenberghe, sénateur UC du Pas-de-Calais, invité sur le plateau de Public Sénat, est plutôt d’accord sur le fond avec le chef de l’État : « Je laisse au Président de la République la responsabilité de ses propos. Je n’aurais pas utilisé ces mots-là. Mais la réalité elle est là. Il faut mettre ça en perspective. Il y a 50 milliards de minima sociaux, une dizaine de dispositifs qui ont plus ou moins d’efficacité. La réalité c’est que pas assez de gens qui touchent le RSA, reprennent leur activité. On est en droit de les rendre plus efficaces ».

Isabelle Moreau, directrice de la rédaction du pôle social au sein de AEF Info parle de « cacophonie » du gouvernement sur les aides sociales. Pour l’économiste Frédéric Bizard : « Les termes sont assez crus (…) Cette vidéo d'Emmanuel Macron est un ajustement de discours ». « Il faut repenser notre modèle pour rendre ces dépenses plus efficaces. La meilleure stratégie c’est de baisser la demande sociale » déclare-t-il.

Dans la même thématique

France New Parliament
7min

Politique

Cafouillages à l’Assemblée nationale pour l’attribution des postes clés

Les députés procèdent ce vendredi à la nomination des membres du « Bureau » de l’Assemblée nationale, la plus haute autorité au Palais Bourbon. Un premier tour du scrutin visant à faire élire six vice-présidents a été annulé à cause du trop grand nombre de bulletins de vote recueillis au moment du dépouillement.

Le

Ursula Von Der Leyen Elected President of the European Commission for the Second Time, Strasbourg, Gallia – 18 Jul 2024
7min

Politique

Qu’est-ce que le « commissaire à la Méditerranée » qu’Ursula von der Leyen propose ?

Ursula von der Leyen vient d’être confortée par les députés européens pour un second mandat à la tête de la Commission. Dans son programme pour les 5 ans à venir, elle s'est engagée à créer un portefeuille de commissaire, séparé, dédié à la Méditerranée. Un premier pas timide pour renforcer les liens fragiles et distendus entre l’Union européenne et les pays de cette région

Le

Paris: Yael Braun-Pivet reelected National Assembly presiden
6min

Politique

Yaël Braun-Pivet réélue au perchoir : « Il faut que tout change pour que rien ne change », observent les sénateurs

Malgré un revers électoral aux dernières législatives, la candidate de la majorité sortante, Yaël Braun-Pivet a été réélue à la présidence de l’Assemblée nationale. Au Sénat, la gauche évoque « un hold-up démocratique ». Chez les LR et les centristes, c’est le soulagement de ne pas voir un membre du Nouveau Front Populaire qui domine.

Le