Macron veut exonérer de taxe d’habitation 80% des Français

Macron veut exonérer de taxe d’habitation 80% des Français

Le candidat à la présidentielle Emmanuel Macron souhaite exonérer de la taxe d'habitation 80% des Français qui la paient, une...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Le candidat à la présidentielle Emmanuel Macron souhaite exonérer de la taxe d'habitation 80% des Français qui la paient, une mesure dont il évalue le coût pour l'Etat à 10 milliards d'euros par an, a-t-il affirmé vendredi sur RMC et BFMTV.

"L'Etat exonérera les Françaises et Français de classe populaire et de classe moyenne sur leur taxe d'habitation", a déclaré le candidat d'En Marche! à la présidentielle, précisant que seraient exonérés "80% de celles et ceux qui la payent".

La mesure ne "coûte(ra) rien aux collectivités locales", puisqu'elle sera à la charge de l'Etat, a précisé l'ancien ministre de l'Economie. "C'est la mesure la plus essentielle et la plus juste pour le pouvoir d'achat", a-t-il justifié.

Dans un communiqué, En Marche! a ensuite précisé que "dès 2018, la taxe d'habitation sera sensiblement allégée" et c'est "en 2020 (que) 4 Français sur 5 ne paieront plus la taxe d'habitation".

"Le seuil sera fixé à 20.000 euros par an par part fiscale" c'est-à-dire qu'un couple avec deux enfants sera exonéré de taxe d’habitation tant que son revenu est inférieur à 5.000 euros par mois, précise le communiqué.

"Dix milliards d’euros, en plus des exonérations existantes, y seront consacrés par an" et "cela est pleinement intégré dans le cadrage budgétaire présenté par Emmanuel Macron", est-il précisé.

Dans la même thématique

Macron veut exonérer de taxe d’habitation 80% des Français
4min

Politique

Dissolution : « Le quinquennat d’Emmanuel Macron s’est terminé le 9 juin », affirme Patrick Kanner

Invité de la matinale de Public Sénat, Patrick Kanner, président du groupe socialiste au Sénat s’est exprimé sur les enjeux de la campagne pour les législatives. L’élu du Nord n’a pas épargné le président de la République, considérant que « sa parole n’existe plus ». Le socialiste s’inquiète également des conséquences de la dissolution.

Le

Raphael Glucksmann public meeting in Blanquefort
3min

Politique

Sondage : Raphaël Glucksmann devient la personnalité de gauche la plus populaire, Jean-Luc Mélenchon s'écroule

Le dernier relevé du baromètre politique d’Odoxa, réalisé par Mascaret pour Public Sénat et la presse quotidienne régionale, fait état d’un fort regain de popularité pour les personnalités du Nouveau Front Populaire de Raphaël Glucksmann à Fabien Roussel, à l’exception notable de Jean-Luc Mélenchon dont la cote de popularité s’effondre.

Le

FRA – RN – LEGISLATIVES – CONF DE PRESSE BARDELLA
5min

Politique

Le « barrage républicain » contre le RN s'effrite, la gauche principale repoussoir, selon notre baromètre Odoxa

Le dernier relevé du baromètre politique Odoxa, réalisé par Mascaret pour Public Sénat et la presse quotidienne régionale, fait apparaître un renversement historique du « barrage républicain ». Le Rassemblement national ne fait plus figure de repoussoir, et c’est contre le RN qu’un barrage serait le moins susceptible de se former. A l’inverse, le Nouveau Front Populaire semble être la force politique la plus exposée au barrage.

Le

France Vaccines Africa
3min

Politique

Sondage : la popularité d’Emmanuel Macron s’effondre à 27% d’opinions favorables 

A moins d’une semaine du premier tour des élections législatives anticipées, le pari de la « grande clarification » politique, voulue par Emmanuel Macron à travers la dissolution de l’Assemblée nationale, semble tourner à la déconvenue pour le chef de l’Etat. Le dernier relevé du baromètre politique d’Odoxa, réalisé par Mascaret pour Public Sénat et la presse quotidienne régionale, égratigne la stratégie d’Emmanuel Macron dont la popularité continue de reculer.

Le