Macron vivement interpellé par des militants syndicaux à Albi sur la loi travail

Macron vivement interpellé par des militants syndicaux à Albi sur la loi travail

Emmanuel Macron a été accueilli jeudi par une cinquantaine de militants syndicaux à Albi qui l'ont vivement interpellé sur la loi...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Emmanuel Macron a été accueilli jeudi par une cinquantaine de militants syndicaux à Albi qui l'ont vivement interpellé sur la loi travail, au moment de débuter une visite dans une verrerie.

"Abolition de la loi travail!", "Du pognon pour ceux qui vous font vivre!", ont notamment scandé les syndicalistes, vêtus de vestes orange et brandissant pour certains des drapeaux de la CGT.

M. Macron a conversé quelques minutes avec les militants, défendant notamment sa volonté de renforcer les accords de branches ou d'entreprises, dans le sillage de la loi travail de 2016.

"J'essaye d'expliquer pourquoi je crois à cette réforme qui va donner plus de place au dialogue social dans l'entreprise et dans la branche. J'y crois d'autant que j'investis 15 milliards dans la formation des gens. Je forme pour que vous puissiez changer de secteur", a plaidé le candidat d'En Marche!, favori du second tour de l'élection présidentielle.

"On peut partager des désaccords", a plaisanté l'ancien ministre de l’Économie, un manifestant venu de Castres admettant qu'il en "partageait moins" avec M. Macron "qu'avec Marine Le Pen", la candidate du Front national.

Accusé par une autre de "baratiner", le candidat a rétorqué: "Vous verrez que ça changera!"

M. Macron avait été malmené la semaine dernière en rendant visite aux salariés de l'usine Whirlpool d'Amiens, dont l'activité doit être délocalisée l'année prochaine en Pologne. Arrivé sous les sifflets après avoir rencontré l'intersyndicale, il avait débattu près d'une heure sur le parking du site.

Dans la même thématique

Macron vivement interpellé par des militants syndicaux à Albi sur la loi travail
7min

Politique

Européennes : « La tentation d’un pacte brun, à la fois sur l’écologie et les idéologies, nous menace », alerte l’écologiste David Cormand

Dans la dernière ligne droite de la campagne des européennes, trois candidats, chacun à la seconde place de leur liste, sont venus sur le plateau d’Extra Local : Céline Imart pour la liste LR, David Cormand pour la liste des Ecologistes et Guillaume Peltier pour Reconquête. Ils se sont exprimés notamment sur l’immigration, la future présidence de la Commission européenne ou le nucléaire.

Le

French Prime Minister Gabriel Attal visit in Valence
7min

Politique

Délinquance des mineurs : après l’avoir supprimée, le gouvernement veut réintroduire la comparution immédiate

Un peu plus d’un mois après ses annonces destinées à « renouer avec les adolescents et juguler la violence », Gabriel Attal a esquissé des nouvelles pistes sur la justice pénale des mineurs qu’il souhaite voir intégrer dans un projet de loi d’ici la fin de l’année, notamment la possibilité d’être jugé à partir de 16 ans en comparution immédiate. Une procédure qui avait été supprimée lors de la réforme de la justice pénale des mineurs en 2021.

Le