Maël de Calan « a sans doute de l’avenir au conseil départemental du Finistère » tacle Guillaume Larrivé

Maël de Calan « a sans doute de l’avenir au conseil départemental du Finistère » tacle Guillaume Larrivé

Maël de Calan « est un élu local qui sans doute a de l’avenir au conseil départemental du Finistère ou au conseil municipal de Roscoff mais il s’agit de diriger notre formation politique. »
Public Sénat

Par Helena Berkaoui

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

« Il faut qu’une nouvelle génération autour de Laurent Wauquiez dirige Les Républicains » estime Guillaume Larrivé. « Depuis le mois de juillet il y a une direction très provisoire » observe-t-il. Selon lui, le moment de flottement qui a succédé à la présidentielle et aux législatives est responsable du feuilleton autour de l’exclusion des Constructifs et des membres LR du gouvernement. « Cette histoire de Constructifs aurait dû être réglée dès le mois le juillet » juge-t-il. Guillaume Larrivé considère qu’« Édouard Philippe est un homme respectable, il est le Premier ministre, il est le chef de la majorité mais il ne peut pas être dans le premier parti d’opposition, c’est aussi simple que cela. »

Maël de Calan « est un élu local qui sans doute a de l’avenir au conseil départemental du Finistère ou au conseil municipal de Roscoff mais il s’agit de diriger notre formation politique. »

Concernant les élections internes des Républicains, Guillaume Larrivé affiche clairement son soutien à Laurent Wauquiez. Hier, la Haute autorité chargée du contrôle de ces élections internes a validé la candidature de trois candidats : Maël de Calan, Florence Portelli et Laurent Wauquiez. Interrogé sur la considération qu’il a pour le juppéiste, Maël de Calan, Guillaume Larrivé relativise son rôle. Sans nier son possible avenir politique « au conseil départemental du Finistère ou au conseil municipal de Roscoff » il rappelle qu’il « s’agit de diriger notre formation politique et moi je suis allié avec Laurent Wauquiez. » Et d’ajouter qu’il « crois que comme conseiller municipal d’une petite ville en Bretagne et comme conseiller départemental  il fait un bon travail local s’il avait gagné une circonscription à l’Assemblée nationale je serais ravi de travailler avec lui mais malheureusement je n’ai pas la chance de le rencontrer souvent. »

Dans la même thématique

Paris: reunion des representants de la Gauche
8min

Politique

Nouveau « Front populaire » : les négociations s’éternisent

Les négociations entre les différents partis de gauche pour une union en vue des élections législatives anticipées laissaient espérer une issue rapide ce jeudi 13 juin. Mais en fin de journée, négociateurs et chefs de partis étaient toujours en discussion. Retour sur des tractations mouvementées.

Le

Leader of Les Republicains (LR) right-wing opposition party Eric Ciotti leaves Les Republicains Headquarters in Paris
11min

Politique

Chez les LR, la crise déclenchée par Eric Ciotti se poursuit sur le terrain judiciaire

Eric Ciotti a saisi le tribunal judiciaire pour contester son exclusion des LR, suite à l’alliance qu’il a annoncé avec le RN pour les législatives. Ses opposants ont reconvoqué un bureau politique pour « valider », sur le plan juridique, son exclusion, afin de mieux respecter les statuts. Alors que la question des investitures est aussi en jeu, chacun fourbit ses armes pour porter la bataille sur tapis vert.

Le