Manifestations de lycéens: Pécresse juge la situation “inacceptable”

Manifestations de lycéens: Pécresse juge la situation “inacceptable”

La présidente LR de la Région Ile-de-France Valérie Pécresse a dénoncé jeudi une "situation totalement chaotique" dans une...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

La présidente LR de la Région Ile-de-France Valérie Pécresse a dénoncé jeudi une "situation totalement chaotique" dans une trentaine d'établissements de la région, appelant le gouvernement à réagir pour mettre fin à cette situation "inacceptable".

Mme Pécresse, qui présentait un plan d’investissement d’urgence de 5 milliards d'euros pour les lycées franciliens sur 2017–2027, a déclaré qu'on "ne peut pas accepter et tolérer les blocages des lycées parisiens, aujourd’hui, par des bandes de casseurs".

"La situation est totalement chaotique dans une trentaine d’établissements, il y a eu des départs d’incendies volontaires, il y a eu une lycéenne blessée. D’ores et déjà, je demande au gouvernement d’agir immédiatement pour sécuriser les abords des lycées", a ajouté Mme Pécresse.

Plusieurs centaines de jeunes manifestaient jeudi à Paris contre les violences policières, un rassemblement marqué par des heurts avec les forces de l'ordre, alors que seize lycées étaient totalement bloqués, selon le rectorat.

"Nous sommes actuellement en état d’urgence, les forces de l’ordre ont beaucoup à faire", a ajouté la présidente de Région en exprimant son soutien à la communauté éducative.

"Mais maintenant, il faut absolument que le gouvernement réagisse et qu’il mette fin à cette situation qui est inacceptable", a ajouté Mme Pécresse en rappelant que la Région porterait plainte systématiquement contre les auteurs d'actes de dégradation et violences.

"Nous avons procédé depuis un an à la sécurisation des abords de 172 lycées d’Île-de-France et il y a aujourd’hui de la vidéo protection. On exploitera ces bandes. Nous souhaitons que tous ceux qui s’attaquent aux lycées d’Île-de-France soient sanctionnés fermement", a-t-elle conclu.

Dans la même thématique

Manifestations de lycéens: Pécresse juge la situation “inacceptable”
4min

Politique

« C’est à gerber ! » : les propos d’Emmanuel Macron sur les personnes transgenres ne passent pas auprès de Mélanie Vogel

Au micro de Public Sénat, la sénatrice écologiste des Français de l’étranger s’est ulcérée des récents propos polémiques du chef de l’Etat à l’encontre du Nouveau Front Populaire (NFP), dont il a accusé de défendre une politique « immigrationniste » et de tenir des propos « complètement ubuesques » sur le changement d’état civil en mairie pour les personnes transsexuelles.

Le

Demonstration against the far right, Paris, France – 15 June 2024
8min

Politique

Programme du « Nouveau Front populaire » : l’épineuse question du chiffrage

Abrogation de la réforme des retraites, hausse des salaires, progressivité de la CSG… le coût supposé du programme présenté par le « Nouveau Front populaire » est pointé du doigt par les autres formations politiques, notamment les soutiens d’Emmanuel Macron. Les représentants des partis de gauche se sont réunis ce mercredi pour s’accorder sur un chiffrage commun.

Le

Elections Europeennes bureau de vote a Nice
10min

Politique

Législatives : RN, Nouveau Front Populaire, majorité présidentielle, à qui profiterait une forte participation ?

Alors que le 1er tour des élections législatives approche à grand pas, un indicateur est particulièrement scruté par analystes et politiques : la participation. Estimée entre 62 et 65% selon les différents instituts, elle pourrait ainsi être supérieure de 20 points à celle du précédent scrutin. Ce sursaut démocratique peut-il faire basculer l’élection dans un camp ou dans l’autre ? Décryptage avec Erwan Lestrohan, directeur conseil chez Odoxa.

Le