Manuel Valls giflé : « Cette violence n’a pas sa place dans la République », réagit Bernard Cazeneuve

Manuel Valls giflé : « Cette violence n’a pas sa place dans la République », réagit Bernard Cazeneuve

Le Premier ministre a réagi sur Public Sénat à la gifle dont a été victime Manuel Valls cet après-midi. Il lui témoigne « toute son affection et son amitié ».
Public Sénat

Temps de lecture :

1 min

Publié le

Mis à jour le

« Ça me choque. Cette violence n’a pas sa place dans la République », a réagi le Premier ministre au Sénat sur notre antenne, après la gifle reçue par Manuel Valls lors d'un déplacement en Bretagne.

« La République c’est fait de respect mutuel. La République, c’est fait de tolérance. La République, c’est aussi une forme de fraternité, y compris entre ceux qui peuvent s’opposer politiquement. Et la violence est à prohiber absolument », a déclaré le Premier ministre, en marge de la cérémonie des vœux de Gérard Larcher au Sénat.

« Je tiens à exprimer à Manuel Valls, qui est un homme qui a des convictions et qui du courage, toute mon affection et mon amitié », a ajouté le chef du gouvernement.

Dans la même thématique

PARIS: MEDEF, Audition des principales tetes de liste aux prochaines elections europeennes
10min

Politique

Européennes 2024 : les « planètes » sont-elles alignées pour permettre à Raphaël Glucksmann de « doubler » Valérie Hayer ?

Alors que les sondages montrent de plus en plus la liste PS/Place Publique de Raphaël Glucksmann au coude-à-coude avec celle de la majorité présidentielle de Valérie Hayer, la question d’un croisement des courbes n’a jamais semblé aussi brûlante. Si l’optimisme reste de mise dans le camp Macron, « on peut se réveiller le 9 juin avec une énorme surprise », alertent certains. Du côté du PS, « on fait tout pour » reléguer les macronistes à la troisième place.

Le

New Caledonia: Emmanuel Macron visit
6min

Politique

Nouvelle-Calédonie : « Parler aujourd’hui de l’organisation d’un nouveau référendum est totalement prématuré », selon Georges Naturel, sénateur de Nouvelle-Calédonie

Alors que le Président de la République a atterri, il y a seulement quelques heures sur le sol calédonien, Public Sénat a pu contacter Georges Naturel, sénateur LR de Nouvelle Calédonie, se trouvant sur place. S’il regrette que cette visite intervienne « si tard », il salue la « bonne » intention pour restaurer un climat d’apaisement sur le « caillou ». Entretien.

Le