Marc Dugain: la campagne présidentielle, “c’est comme un feuilleton”

Marc Dugain: la campagne présidentielle, “c’est comme un feuilleton”

Avec l'affaire Fillon, "on a l'impression d'assister à une énorme fiction mais c’est malheureusement réel", confie à l'AFP l'écrivain Marc...
Public Sénat

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Avec l'affaire Fillon, "on a l'impression d'assister à une énorme fiction mais c’est malheureusement réel", confie à l'AFP l'écrivain Marc Dugain, auteur de la trilogie politique littéraire de "L'Emprise" prochainement adaptée à la télévision, pour qui la campagne présidentielle ressemble à une série TV.

Q : Pour l'auteur que vous êtes, en quoi la campagne actuelle ressemble-t-elle à un scénario de série TV?

R: "Elle est surprenante et ça se passe comme dans une série, avec des rebondissements quasi-quotidiens. C’est comme un feuilleton, chaque semaine on attend la nouvelle révélation du Canard ! Aujourd’hui, c'est amusant car on suit ça comme on suivrait une série fictive, mais on va vite se faire rattraper par la réalité."

Q: Vous inspirez-vous de faits réels pour écrire vos fictions politiques ?

François Fillon prend un bain de foule avant de prononcer son discours à Chasseneuil-du-Poitou, près de Poitiers, le 9 février 2017
François Fillon prend un bain de foule avant de prononcer son discours à Chasseneuil-du-Poitou, près de Poitiers, le 9 février 2017
AFP

R: "Non, le monde politique et des affaires que je décris dans +L’Emprise+ (une trilogie parue entre 2014 et 2016) est totalement fictif. Je travaille en ce moment à l’adaptation de ma trilogie en série pour Arte. Depuis l’affaire Fillon, avec les scénaristes, on se dit chaque jour qu’on est battu par la réalité. Mais il y a un jeu intéressant entre le réel et la fiction: quand un journaliste révèle des faits réels, on lui dit qu’il est dans la fiction. Et quand un écrivain ou un scénariste fait une fiction, on lui reproche d’être trop proche du réel et pire, il se fait dépasser par le réel."

Q : Qu’imagineriez-vous pour la suite de cette "série" politique qu'est la campagne présidentielle?

R: "L’affaire Fillon est intéressante sur le plan dramaturgique. Il a gagné la primaire alors qu’il n’était absolument pas attendu et quelques mois après, il est mis à terre par les révélations du Canard Enchaîné. Je vois deux scénarios possibles: soit sa déchéance complète et sa mort politique, soit il réussit à faire passer la pilule auprès des Français. Pour l'épisode suivant, je m’intéresserais aux gens autour de lui. Les tensions internes au parti Les Républicains peuvent être intéressantes. Même si Fillon se présente, le doute est installé et ce alors qu’il était donné vainqueur. Cela va être passionnant de voir les réactions de chacun ! On est en plein dans Richard III avec ceux qui le soutiendront jusqu’au bout, ceux qui n’assumeront plus ou le quitteront pour Macron !"

Dans la même thématique

Marc Dugain: la campagne présidentielle, “c’est comme un feuilleton”
3min

Politique

Drapeau palestinien à l’Assemblée : « Reconnaître un Etat palestinien, aujourd’hui, ce serait légitimer le Hamas », estime Jordan Bardella

Invité ce mercredi 29 mai de Public Sénat, Jordan Bardella, tête de liste RN pour les élections européennes, a dénoncé les positions de LFI sur le conflit à Gaza et leur attitude dans le débat public. Le président du RN estime que la reconnaissance d’un Etat palestinien n’est plus d’actualité depuis les attaques du 7 octobre.

Le

Marc Dugain: la campagne présidentielle, “c’est comme un feuilleton”
8min

Politique

Encadrement des cabinets de conseil : le Sénat « revient à l’esprit de la commission d’enquête » en deuxième lecture

Les sénateurs ont adopté à l’unanimité en deuxième lecture la proposition de loi, née en 2022 des préconisations de leur commission d’enquête sur l’influence des cabinets de conseil dans les politiques publiques. Ils ont rétabli plusieurs « ambitions » du texte initial, contre l’avis du gouvernement, tout en acceptant certaines rédactions de compromis avec les députés.

Le

Paris: Candidates for the upcoming European elections taking part in a debate hosted by BFMTV
5min

Politique

Immigration, économie, institutions : que propose le Rassemblement national dans son programme pour les élections européennes ?

Largement en tête des sondages, le parti de Jordan Bardella ne prône plus officiellement une sortie de l’Union européenne, pierre angulaire du programme présidentiel de Marine Le Pen jusqu’en 2017. Mais, avec un slogan plus consensuel, la feuille de route du Rassemblement national s’oppose toujours à bon nombre des compétences de Bruxelles, au nom de la souveraineté nationale.

Le