Marine Le Pen “aujourd’hui la mieux placée” pour le FN en 2022, selon Chenu

Marine Le Pen “aujourd’hui la mieux placée” pour le FN en 2022, selon Chenu

Sébastien Chenu, porte-parole du Front national, a jugé vendredi que Marine Le Pen était aujourd'hui "la mieux placée" pour...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Sébastien Chenu, porte-parole du Front national, a jugé vendredi que Marine Le Pen était aujourd'hui "la mieux placée" pour défendre les couleurs du Front national à l'élection présidentielle en 2022.

La présidente du Front national s'est dite jeudi prête à soutenir un autre candidat qu'elle-même au sein du FN pour l'élection présidentielle de 2022 si ce dernier était "mieux placé" qu'elle pour diriger le parti.

"Il ne vous a pas échappé que Marine Le Pen souhaitait faire monter une nouvelle génération autour d'elle. Si elle est la mieux placée, elle défendra nos couleurs. Je crois qu'aujourd'hui, elle est la mieux placée et qu'il y a de fortes chances qu'elle le soit demain à mon avis", a dit M. Chenu sur France 2.

La présidente du FN "souhaite que rien ne soit cadenassé avant 2022", a-t-il expliqué. "Nous sommes dans la construction, la refondation d'un grand mouvement d'opposition populaire, (avec) à sa tête Marine Le Pen. Si, en 2022, elle estime être la mieux placée -je pense qu'elle le sera parce qu'elle est la plus solide et la plus expérimentée-, alors elle portera nos couleurs. Si ce n'est pas le cas, alors les jeux se rouvriront".

"Au prochain congrès (qui) précédera la présidentielle, le président du Front national élu sera le candidat à la présidentielle", avait déclaré jeudi Mme Le Pen.

"Si je suis la mieux placée pour porter nos idées et pour rassembler autour de moi, je le serai. Si les adhérents du Front national considèrent qu'il y a quelqu'un de mieux placé que moi, ça ne me pose aucun problème", avait-elle ajouté. "Le jour où il y a quelqu'un de plus performant, de plus rassembleur, et qui incarne mieux que moi nos idées, je l'accompagnerai".

Dans la même thématique

PARIS: Press conference by Jordan Bardella in front of the RN party headquarters.
4min

Politique

Elections législatives : les propositions du Rassemblement national sur l’immigration

Le 14 juin, Jordan Bardella a annoncé dans une interview au micro de BFMTV : « Si je deviens Premier ministre du pays au début du mois de juillet, je ferai de la question de l’immigration et du contrôle de nos frontières, l’une de mes priorités ». En vue des prochaines élections législatives, quelles sont les mesures figurant dans le programme du Rassemblement national en la matière ?

Le

FRA : ELECTIONS EUROPEENNES
4min

Politique

Législatives : « Une situation profondément antidémocratique », tance Pascal Savoldelli, qui demande le dégel du corps électoral

Le sénateur du Val-de-Marne a écrit au Président de la République pour demander le dégel du corps électoral, issu du décret de convocation des élections législatives, publié le 10 juin au Journal Officiel, le lendemain de la dissolution de l’Assemblée nationale. Une requête qui a cependant peu de chances d’aboutir pour des raisons de bonne administration.

Le