Marine Le Pen “extrêmement croyante”, mais “fâchée avec l’Eglise”

Marine Le Pen “extrêmement croyante”, mais “fâchée avec l’Eglise”

Marine Le Pen se dit vendredi, dans un entretien au quotidien catholique La Croix, "extrêmement croyante", mais "fâchée avec l...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Marine Le Pen se dit vendredi, dans un entretien au quotidien catholique La Croix, "extrêmement croyante", mais "fâchée avec l’Église", dont elle "pense qu'elle se mêle de tout sauf de ce qui la concerne".

"Je suis extrêmement croyante et j'ai la chance de ne jamais avoir douté", affirme la candidate du Front national. "Mais c'est vrai, je suis fâchée avec l’Église, dont je pense qu'elle se mêle de tout sauf de ce qui la concerne", ajoute-t-elle.

"La Conférence des évêques de France se mêle parfois de ce qui ne la regarde pas, notamment en donnant des instructions politiques", dit la présidente du FN. "Je ne pense pas que les religions doivent dire aux Français ce qu'ils doivent voter", poursuit-elle.

Inviterait-elle le pape si elle était élue? "Avec grand plaisir", répond la présidente du FN.

"Qu'il en appelle à la charité, à l'accueil de l'autre, de l'étranger, ne me choque pas" mais "qu'il exige des États qu'ils aillent à l'encontre de l'intérêt des peuples en ne mettant pas des conditions à l'accueil d'une migration importante relève pour moi de la politique et même de l'ingérence, puisqu'il est aussi le chef d'un État", dit l'eurodéputée.

Le pape François avait mis en avant en février "le devoir sacré de l'hospitalité" dans un long discours à propos des migrants. Il avait critiqué le rejet de l'autre, "enraciné dans l'égoïsme et amplifié par la démagogie populiste".

Dans la même thématique

Marine Le Pen “extrêmement croyante”, mais “fâchée avec l’Eglise”
4min

Politique

Lettre d’Emmanuel Macron : « Je crois que les Français ne sont pas dupes et qu’ils savent que c’est un tour de passe-passe », juge Fabrice Leggeri (RN)

A quelques jours du premier tour des élections législatives, Fabrice Leggeri, porte-parole du RN a détaillé plusieurs éléments du programme du parti de Jordan Bardella. Ce dernier qualifie la lettre d’Emmanuel Macron de « tour de passe-passe » et envisage la démission d’Emmanuel Macron si les élections ne permettent pas de dégager une majorité absolue.

Le

Paris : Deux policiers blesses par balle comissariat 13 eme arrondissment
4min

Politique

Sécurité : que proposent les grands blocs politiques pour les élections législatives ?

Ce lundi 14 juin, la campagne pour les élections législatives s’est ouverte, et les programmes des principales forces politiques ont été dévoilés. La sécurité est au cœur du débat et suscite une attention toute particulière au sein de l’opinion publique. Petit aperçu des différentes propositions et promesses sur ce sujet clivant entre les partis.

Le