Marseille: le domicile de la sénatrice PS Samia Ghali perquisitionné

Marseille: le domicile de la sénatrice PS Samia Ghali perquisitionné

Le domicile marseillais de la sénatrice Samia Ghali (PS) a été perquisitionné mercredi matin, sur ordre du parquet national financier (PNF).
Public Sénat

Par AFP

Temps de lecture :

1 min

Publié le

Mis à jour le

La perquisition était encore en cours à 9H30 ce mercredi matin a indiqué une source proche de la sénatrice, confirmant une information de France 3 Provence qui a précisé qu'elle était effectuée par des policiers de l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales.

Samia Ghali, maire PS des 15 et 16e arrondissements de Marseille, est visée depuis mai 2016 par une enquête préliminaire du PNF sur son patrimoine et notamment sur les conditions d'achat de sa villa du quartier chic Roucas-Blanc, sur les hauteurs de Marseille.

Les investigations du PNF portent aussi sur des subventions accordées par la région Paca, selon une source proche de l'enquête.

Dans la même thématique

Paris: Jordan Bardella  debate with France’s Prime Minister Gabriel Attal
9min

Politique

Ecologie : un séminaire du gouvernement pour « montrer que l’engagement n’a pas diminué »… à dix jours des européennes

Le premier ministre Gabriel Attal a rassemblé ses ministres pour « faire le bilan » de l’action de l’exécutif en matière d’environnement, avant des annonces attendues en juin sur le plan d’adaptation au réchauffement. De quoi faire une piqûre de rappel aux électeurs macronistes déçus, juste avant les européennes. Matignon plaide le « hasard de calendrier ».

Le

Marseille: le domicile de la sénatrice PS Samia Ghali perquisitionné
3min

Politique

Européennes : « Aujourd’hui, l’Europe est surtout guidée par des critères financiers », tance Pierre Larrouturou

38 listes pour 38 différentes visions de l’Europe. Alors que pour la majorité des listes, la campagne se fait en catimini, Public Sénat a décidé de vous permettre d’y voir plus clair, en vous présentant le programme de ces « petites » listes. Aujourd’hui, p arole à Pierre Larrouturou, tête de liste de « Changer l’Europe », qui défend « une Europe qui s’intéresse au bien-être, qui fait baisser les loyers, et qui améliore la vie quotidienne des gens ».

Le