Matignon: en nommant Philippe, Macron a “clarifié l’orientation de son projet”, juge Hamon

Matignon: en nommant Philippe, Macron a “clarifié l’orientation de son projet”, juge Hamon

Le député des Yvelines Benoît Hamon (PS) a estimé lundi que la nomination d'Edouard Philippe (LR) à Matignon "clarifi(e) l...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Le député des Yvelines Benoît Hamon (PS) a estimé lundi que la nomination d'Edouard Philippe (LR) à Matignon "clarifi(e) l'orientation (du) projet politique" d'Emmanuel Macron et jugé que "la place de la gauche" n’est pas dans la majorité.

"Emmanuel Macron a clarifié l’orientation de son projet politique. Il a donné les clés du gouvernement à un homme issu de la droite, Edouard Philippe. Je souhaite à celui-ci, en dépit de nos désaccords passés et sans nul doute à venir, bonne chance et bon courage", écrit celui qui a porté les couleurs du PS à la présidentielle (6,3%).

"La place de la gauche n’est ni dans son gouvernement ni dans la majorité qui pourrait le soutenir. La démocratie française est malade. Elle a besoin de débats et d’options politiques claires et cohérentes (...) Qui peut croire que la gauche se reconstruira dans une coalition dirigée par un membre des Républicains? Ce n’est ni sérieux, ni crédible", poursuit-il.

Candidat à un nouveau mandat dans les Yvelines, M. Hamon "invite les Français à élire le plus grand nombre de députés de gauche lors des élections législatives des 11 et 18 juin".

Dans la même thématique

Paris: Jordan Bardella  debate with France’s Prime Minister Gabriel Attal
9min

Politique

Ecologie : un séminaire du gouvernement pour « montrer que l’engagement n’a pas diminué »… à dix jours des européennes

Le premier ministre Gabriel Attal a rassemblé ses ministres pour « faire le bilan » de l’action de l’exécutif en matière d’environnement, avant des annonces attendues en juin sur le plan d’adaptation au réchauffement. De quoi faire une piqûre de rappel aux électeurs macronistes déçus, juste avant les européennes. Matignon plaide le « hasard de calendrier ».

Le

Matignon: en nommant Philippe, Macron a “clarifié l’orientation de son projet”, juge Hamon
3min

Politique

Européennes : « Aujourd’hui, l’Europe est surtout guidée par des critères financiers », tance Pierre Larrouturou

38 listes pour 38 différentes visions de l’Europe. Alors que pour la majorité des listes, la campagne se fait en catimini, Public Sénat a décidé de vous permettre d’y voir plus clair, en vous présentant le programme de ces « petites » listes. Aujourd’hui, p arole à Pierre Larrouturou, tête de liste de « Changer l’Europe », qui défend « une Europe qui s’intéresse au bien-être, qui fait baisser les loyers, et qui améliore la vie quotidienne des gens ».

Le