Mélenchon obtient officiellement 500 parrainages

Mélenchon obtient officiellement 500 parrainages

Le Conseil constitutionnel a publié, mardi 14 mars, le dernier décompte des parrainages, comme il le fait deux fois par semaine. Jean-Luc Mélenchon a recueilli les 500 signatures nécessaires pour être candidat à l’élection présidentielle.  
Public Sénat

Par Pierre de Boissieu

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Le candidat de « La France insoumise » avait assuré ces derniers jours détenir un nombre suffisant de parrainages d’élus, tout en précisant que le Conseil constitutionnel devait encore officialiser ces soutiens. C’est maintenant chose faite.

Désormais, huit candidats ont franchi le seuil des 500 signatures, nécessaire pour se présenter à l’élection présidentielle. François Fillon, Emmanuel Macron, Benoît Hamon, Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France), Nathalie Arthaud (Lutte ouvrière), Marine Le Pen et François Asselineau (Union populaire républicaine) disposaient déjà d’un nombre suffisant de parrainages.

Par ailleurs, Marine Le Pen a annoncé mardi avoir donné sa signature à Henri Guaino (Les Républicains, 17 parrainages), « dans un souci de pluralisme politique » annonçait-elle sur son blog. Louis Aliot a appelé, quant à lui, à parrainer Henri Guaino et le candidat du Nouveau parti anticapitaliste (NPA), Philippe Poutou. Ce dernier a rejeté la proposition.

Des parrainages à déposer avant la fin de la semaine

Jacques Cheminade a officiellement recueilli 469 signatures. Il a jusqu’à 18 heures, vendredi 17 mars, pour obtenir les 31 parrainages qui lui manquent actuellement. Autre candidat proche de la ligne d’arrivée, le député des Pyrénées-Atlantiques, Jean Lassalle, a recueilli 453 signatures. Il doit encore en obtenir 47.

Parrainages inattendus, le président de la République, François Hollande, et le premier ministre, Bernard Cazeneuve, ont chacun recueilli 1 signature d’élu.

Dans la même thématique

fra: D Day -International commemorative ceremony at Omaha Beach
11min

Politique

Législatives 2024 : ces circonscriptions où la majorité ne présente pas de candidat face aux LR et à quelques PS

Pour « lutter dès le premier tour contre les extrêmes », la majorité présidentielle a décidé de ne pas présenter de candidat dans une soixantaine de circonscriptions. De quoi peut-être lui permettre de trouver une majorité après le 7 juillet. Si les LR expliquent rester sur une ligne d’autonomie, dans le Nord, le parti a pourtant décidé de ne pas présenter de candidat face à certains candidats soutenus par le parti d’Emmanuel Macron.

Le

Paris : Francois Hollande 20 heures sur TF1
4min

Politique

Ces candidats qui font leur grand retour aux législatives

Ils ont été ministres ou Président de la République, ont quitté la vie politique … et choisissent d’y revenir pour les élections législatives. Voici un aperçu des candidats qui font leur retour sur le devant de la scène à l’occasion des élections législatives anticipées des 30 juin et 7 juillet prochains.

Le