Mineurs étrangers : Édouard Philippe annoncera « un plan d’action »  au congrès des départements de France, affirme Nicole Belloubet

Mineurs étrangers : Édouard Philippe annoncera « un plan d’action » au congrès des départements de France, affirme Nicole Belloubet

Interpellée par la sénatrice centriste, Élisabeth Doineau, sur la situation des mineurs isolés, la ministre de la Justice a réaffirmé les engagements financiers de l’État. Le nombre de mineurs étrangers non accompagnés a doublé en l’espace d’un an. Le Premier ministre devrait annoncer « un plan d’action concret » lors de l’Assemblée des départements de France, selon la ministre de Justice. 
Public Sénat

Par Helena Berkaoui

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

La ministre de la Justice a été interrogée lors des questions au gouvernement sur la situation des mineurs étrangers non accompagnés. La sénatrice centriste, Élisabeth Doineau, l’a alertée sur « l’explosion des prises en charge, de 13 000 situations à la fin décembre 2016 nous passerons à 25 000 à la fin de l’année. » Elle s’inquiète de « l’embolie des structures d’accueil », de la « difficulté d’authentifier les documents administratifs » et du difficile « accompagnement » des mineurs isolés. Élisabeth Doineau redoute que cette  situation mette « en danger notre mission historique de protection de l’enfance. » Cette question sera au centre de l’Assemblée des départements de France. Jeudi sur Public Sénat, le président du conseil départemental de Seine-Saint-Denis, Stéphane Troussel s’alarmait lui aussi du fait que les départements n’avaient pas les moyens financiers de gérer la situation. Les départements chiffrent à 1 milliard d’euros le coût de la prise en charge des mineurs isolés.  

La garde des Sceaux a « réaffirmé les engagements financiers de l’État avec l’abondement de 6,5 millions d’euros du fonds national de financement de la protection de l’enfance destiné à prendre en charge l’évaluation et la mise à l’abri qui sont assumées par les départements. » Nicole Belloubet a assuré le remboursement aux « départements de 30 % du coût qui correspond à la prise en charge par l’aide sociale à l’enfance des mineurs non-accompagnés supplémentaires » pour l’année passée. Pour ce qui est de la phase d’évaluation des mineurs isolés, la ministre a annoncé l’harmonisation des « procédures d’évaluation pour qu’il n’y ait pas de difficultés avec les parquets. »

« Monsieur le Premier ministre qui se rendra vendredi à l’Assemblée des départements de France aura à cette occasion la possibilité de vous faire des annonces d’un plan d’action très concret » a déclaré la ministre de la Justice. Le gouvernement est très attendu sur cette question. Le président de l’Assemblée des départements de France, Dominique Bussereau, tire la sonnette d’alarme. «Nos structures sociales sont saturées. Elles ne sont pas toujours adaptées face à des situations relevant plutôt de la politique migratoire» déclare-t-il dans une interview au Figaro, en septembre dernier.  

Dans la même thématique

Brussels Special European Council – Emmanuel Macron Press Conference
3min

Politique

Élections européennes : avant son discours de la Sorbonne, l’Élysée se défend de toute entrée en campagne d’Emmanuel Macron

Ce jeudi 25 avril, le président de la République prononcera un discours sur l’Europe à la Sorbonne, sept ans après une première prise de parole. Une façon de relancer la liste de Valérie Hayer, qui décroche dans les sondages ? L’Élysée dément, affirmant que ce discours n’aura « rien à voir avec un meeting politique ».

Le

Mineurs étrangers : Édouard Philippe annoncera « un plan d’action »  au congrès des départements de France, affirme Nicole Belloubet
8min

Politique

IA, simplification des formulaires, France Services : Gabriel Attal annonce sa feuille de route pour « débureaucratiser » les démarches administratives

En déplacement à Sceaux ce mardi dans une maison France Services, quelques minutes seulement après avoir présidé le 8e comité interministériel de la Transformation publique, le Premier ministre a annoncé le déploiement massif de l’intelligence artificielle dans les services publics, ainsi que la simplification des démarches. Objectif ? Que « l’Etat soit à la hauteur des attentes des Français ».

Le

Brussels Special European Council – Renew Europe
10min

Politique

Européennes 2024 : avec son discours de la Sorbonne 2, Emmanuel Macron « entre en campagne », à la rescousse de la liste Hayer

Emmanuel Macron tient jeudi à la Sorbonne un discours sur l’Europe. Si c’est le chef de l’Etat qui s’exprime officiellement pour « donner une vision », il s’agit aussi de pousser son camp, alors que la liste de la majorité patine dans les sondages. Mais il n’y a « pas un chevalier blanc qui va porter la campagne. Ce n’est pas Valérie Hayer toute seule et ce ne sera même pas Emmanuel Macron tout seul », prévient la porte-parole de la liste, Nathalie Loiseau, qui défend l’idée d’« un collectif ».

Le

Jordan Bardella visite Poste-Frontiere de Menton
5min

Politique

Elections européennes : la tentation des seniors pour le vote RN, symbole de « l’épanouissement du processus de normalisation » du parti, selon Pascal Perrineau

Alors que la liste menée par Jordan Bardella (31.5%) devance de plus de 14 points la liste Renaissance, menée par Valérie Hayer (17%), selon le dernier sondage IFOP-Fiducial pour LCI, le Figaro et Sud-Radio, le parti de Marine Le Pen, mise désormais sur l’électorat âgé, traditionnellement très mobilisé pour les élections intermédiaires. Désormais deuxième force politique chez les plus de 65 ans (le RN conquiert 24% de cet électorat, 7 points de moins que Renaissance), la stratégie semble porter ses fruits. Décryptage avec le politologue Pascal Perrineau, professeur émérite à Sciences Po Paris et récent auteur de l’ouvrage Le Goût de la politique : Un observateur passionné de la Ve République, aux éditions Odile Jacob.

Le