Mondial féminin de football : « Finkielkraut nous rend service finalement avec son intervention parce que c’est une véritable caricature »

Mondial féminin de football : « Finkielkraut nous rend service finalement avec son intervention parce que c’est une véritable caricature »

La présidente de la délégation au droit des femmes du Sénat, Annick Billon, dénonce la « position complètement conservatrice, sexiste » d’Alain Finkielkraut sur le Coupe du monde féminine de football.
Public Sénat

Par Public Sénat

Temps de lecture :

1 min

Publié le

Mis à jour le

Annick Billon, sénatrice UDI de Vendée et présidente de la délégation au droit des femmes du Sénat, n’a pas apprécié la sortie du philosophe Alain Finkielkraut, deux jours avant l’ouverture de la Coupe du monde féminine de football en France. « Ça ne me passionne pas. Ce n’est pas comme ça que j’ai envie de voir des femmes » a-t-il lancé.

« Il nous rend service finalement avec son intervention parce que c’est une véritable caricature du sport au féminin. Globalement, les femmes s’éclatent dans le foot. Cette position complètement conservatrice, sexiste, n’a aucune place dans la Coupe du monde 2019 » réagit sur Public Sénat la sénatrice Annick Billon.

Regardez l’intégralité de notre débat sur la place des femmes dans le foot :

Débat sur la Coupe du monde féminine de football
18:09

Dans la même thématique

France Macron
10min

Politique

Européennes : comment l’accord entre l’UDI et Renaissance se « deale » au plus haut niveau

Ce sera officiel lors d’un conseil national de l’UDI, le 23 mars, mais le principe a été acté au plus au niveau. Le parti centriste va faire liste commune avec Renaissance pour les élections européennes. Emmanuel Macron a reçu en début d’année le sénateur Hervé Marseille, patron de l’UDI, pour conclure l’accord. Reste à définir les places sur la liste. Pour l’UDI, le nom de l’ex-sénatrice Valérie Létard est cité…

Le