« Monsieur de Rugy a été imprudent » affirme Patrick Kanner

« Monsieur de Rugy a été imprudent » affirme Patrick Kanner

Invité de l’émission Territoire Sénat, Patrick Kanner, président du groupe socialiste au Sénat, se montre prudent sur la polémique concernant François de Rugy et les dîners organisés avec sa femme, entre 2017 et 2018 quand il était président de l’Assemblée nationale.
Public Sénat

Par Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Dans un article publié mercredi 10 juillet, Mediapart assure que François de Rugy a utilisé les fonds publics qui lui étaient alloués quand il était président de l'Assemblée nationale pour convier des amis lors de fastueux dîners organisés avec sa femme, entre 2017 et 2018. Pris dans la tourmente, le ministre assume même si les révélations s’accumulent depuis. Alors doit-il démissionner ? Une démission pour ça... peut-être dans d'autres pays mais ce n'est pas la tradition en France. » réagit ce matin Patrick Kanner qui est que « M. de Rugy a peut-être été imprudent. »

Le président du groupe socialiste reste prudent : « Il était à l’époque le quatrième personnage de l’Etat, il a des obligations officielles ou privées mais il faut rester raisonnable. Ce gouvernement est arrivé sur le thème de la République exemplaire (…) C’est un peu l’arroseur arrosé et c’est une mauvaise image qui ne sert finalement que les extrêmes.

« Il n’y a pas eu de dîner entre amis » a assuré François de Rugy lors d’un point presse hier à l’issue du conseil des ministres. Patrick Kanner doute des justifications de François de Rugy : « Quand il dit qu'il n'y a pas eu de dîner entre amis, je ne crois pas qu'il dise la vérité. »

Dans la même thématique

Paris: Jordan Bardella  debate with France’s Prime Minister Gabriel Attal
9min

Politique

Ecologie : un séminaire du gouvernement pour « montrer que l’engagement n’a pas diminué »… à dix jours des européennes

Le premier ministre Gabriel Attal a rassemblé ses ministres pour « faire le bilan » de l’action de l’exécutif en matière d’environnement, avant des annonces attendues en juin sur le plan d’adaptation au réchauffement. De quoi faire une piqûre de rappel aux électeurs macronistes déçus, juste avant les européennes. Matignon plaide le « hasard de calendrier ».

Le

« Monsieur de Rugy a été imprudent » affirme Patrick Kanner
3min

Politique

Européennes : « Aujourd’hui, l’Europe est surtout guidée par des critères financiers », tance Pierre Larrouturou

38 listes pour 38 différentes visions de l’Europe. Alors que pour la majorité des listes, la campagne se fait en catimini, Public Sénat a décidé de vous permettre d’y voir plus clair, en vous présentant le programme de ces « petites » listes. Aujourd’hui, p arole à Pierre Larrouturou, tête de liste de « Changer l’Europe », qui défend « une Europe qui s’intéresse au bien-être, qui fait baisser les loyers, et qui améliore la vie quotidienne des gens ».

Le