Montebourg bondit à la première place des personnalités

Montebourg bondit à la première place des personnalités

La popularité de Arnaud Montebourg, candidat à la primaire du PS et ses alliés, fait un bond de neuf points et prend la tête du...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

La popularité de Arnaud Montebourg, candidat à la primaire du PS et ses alliés, fait un bond de neuf points et prend la tête du classement des personnalités au détriment de Bernard Cazeneuve, selon un sondage Ifop-Fiducial diffusé mardi.

L'ex-député de Saône-et-Loire engrange 60% de bonnes opinions, contre 51% en décembre, suivi d'Alain Juppé (58%, +4 points) et du Premier ministre (56% comme en décembre).

Emmanuel Macron prend deux points (53%) mais tombe de la 4e à la 5e place alors que Jean-Luc Mélanchon reste à 49%, passant de la 5e à la 6e place. Manuel Valls perd quatre points (41%), passant de la 11e à la 13e place.

François Fillon perd trois points (45%) et recule de la 7e à la 11e place.

Par ailleurs, 52% des personnes interrogées préfèrent Benoît Hamon à Manuel Valls (42%), inversant le résultat du duel de décembre. M. Hamon fait là un bond de dix points alors que M. Valls en perd 7.

Le résultat est inverse pour les sympathisants du parti socialiste, qui préfèrent l'ex-Premier ministre à 58% contre 41% pour l'ancien ministre de l'éducation. Mais Manuel Valls perd 11 points en un mois quand M. Hamon en gagne 13.

Arnaud Montebourg (52%) remporte le duel face à Benoît Hamon (40%) mais c'est l'inverse pour les sympathisants du PS qui donnent 53% à M. Hamon et 44% à M. Montebourg.

Le duel Montebourg-Valls est remporté par Arnaud Montebourg (54% contre 40%) alors que Manuel Valls remporte haut la main la compétition pour les sympathisants du PS (69% contre 29%).

Enquête réalisée par téléphone du 13 au 14 janvier auprès de 960 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4% à 3,1%.

Les baromètres sur les cotes de popularité donnent une indication de l'état des rapports de force et des dynamiques au jour de la réalisation du sondage.

Dans la même thématique

Paris : Deux policiers blesses par balle comissariat 13 eme arrondissment
4min

Politique

Sécurité : que proposent les grands blocs politiques pour les élections législatives ?

Ce lundi 14 juin, la campagne pour les élections législatives s’est ouverte, et les programmes des principales forces politiques ont été dévoilés. La sécurité est au cœur du débat et suscite une attention tout particulière au sein de l’opinion publique. Petit aperçu des différentes propositions et promesses sur ce sujet clivant entre les partis.

Le

Rentree scolaire Ecole Primaire Maternelle Saint-Philippe a Nice
7min

Politique

Législatives anticipées : que proposent les trois blocs sur l’éducation ?

Après le pouvoir d’achat, la sécurité et l’immigration, l’éducation divise les différents candidats aux élections législatives. Si le programme gouvernemental sur l’école est bien connu, les deux autres blocs politiques en lice pour les élections législatives prônent des mesures radicalement opposées.

Le

Paris : Auditions au MEDEF
6min

Politique

Législatives : ces sénateurs tentés par la ligne Ciotti/Bardella

Depuis l’alliance annoncée entre Éric Ciotti et Jordan Bardella aux élections législatives, les sénateurs du groupe LR du Sénat font officiellement bloc derrière la ligne d’autonomie définie par le bureau politique du parti. Mais dans cette campagne éclair, certains expriment leurs divergences. Après les 7 juillet, elles pourraient bien s’accentuer.

Le