Montebourg sur Valls: “un homme sans honneur”

Montebourg sur Valls: “un homme sans honneur”

Manuel Valls est "un homme sans honneur", a dit mercredi Arnaud Montebourg après le soutien apporté par l'ancien Premier ministre à Emmanuel...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Manuel Valls est "un homme sans honneur", a dit mercredi Arnaud Montebourg après le soutien apporté par l'ancien Premier ministre à Emmanuel Macron, l'entourage de Benoît Hamon parlant quant à lui de "minable tentative de sabotage".

"Chacun sait désormais ce que vaut un engagement signé sur l'honneur d'un homme comme Manuel Valls : rien. Ce que vaut un homme sans honneur", écrit M. Montebourg sur Twitter.

Manuel Valls a confirmé mercredi sur RMC et BFMTV qu'il voterait pour Emmanuel Macron au premier tour de l'élection présidentielle, après avoir participé, et perdu, la primaire élargie du PS face à Benoît Hamon.

Co-directeur de campagne de Benoît Hamon, Mathieu Hanotin a évoqué sur BFMTV une "minable tentative de sabotage".

"J'ai juste envie de dire à Manuel Valls que cette tentative de sabotage, elle ne va pas marcher". "La campagne n'est pas finie, il reste un mois", a-t-il ajouté.

Manuel Valls eet Arnaud Montebourg le 17 janvier 2014 à Sorgues
Manuel Valls eet Arnaud Montebourg le 17 janvier 2014 à Sorgues
AFP/Archives

"Je trouve toujours bizarre ces responsables politiques qui font appel à ce qu'il y a de plus beau dans notre République, à la démocratie, à ces grands concepts, pour finalement, à la fin, défendre uniquement leurs propres intérêts", a dit M. Hanotin. Il voit dans le soutien de M. Valls à M. Macron la "dernière manifestation de tout un groupe de personnes de gauche comme de droite qui veulent surtout finalement continuer de s’accrocher au pouvoir coûte que coûte".

Dans la même thématique

Paris : Deux policiers blesses par balle comissariat 13 eme arrondissment
4min

Politique

Sécurité : que proposent les grands blocs politiques pour les élections législatives ?

Ce lundi 14 juin, la campagne pour les élections législatives s’est ouverte, et les programmes des principales forces politiques ont été dévoilés. La sécurité est au cœur du débat et suscite une attention tout particulière au sein de l’opinion publique. Petit aperçu des différentes propositions et promesses sur ce sujet clivant entre les partis.

Le

Rentree scolaire Ecole Primaire Maternelle Saint-Philippe a Nice
7min

Politique

Législatives anticipées : que proposent les trois blocs sur l’éducation ?

Après le pouvoir d’achat, la sécurité et l’immigration, l’éducation divise les différents candidats aux élections législatives. Si le programme gouvernemental sur l’école est bien connu, les deux autres blocs politiques en lice pour les élections législatives prônent des mesures radicalement opposées.

Le

Paris : Auditions au MEDEF
6min

Politique

Législatives : ces sénateurs tentés par la ligne Ciotti/Bardella

Depuis l’alliance annoncée entre Éric Ciotti et Jordan Bardella aux élections législatives, les sénateurs du groupe LR du Sénat font officiellement bloc derrière la ligne d’autonomie définie par le bureau politique du parti. Mais dans cette campagne éclair, certains expriment leurs divergences. Après les 7 juillet, elles pourraient bien s’accentuer.

Le