Montpellier: la fédération PS vandalisée

Montpellier: la fédération PS vandalisée

Le premier secrétaire de la Fédération socialiste de l'Hérault Hussein Bourgi a "poussé un coup de gueule" lundi après de...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Le premier secrétaire de la Fédération socialiste de l'Hérault Hussein Bourgi a "poussé un coup de gueule" lundi après de nouveaux actes de vandalisme qui ont visé les locaux montpelliérains de la fédération dans la nuit, après la primaire.

"Ca commence à bien faire !", a-t-il déclaré à l'AFP après les tags et vitres brisées qui ont été découverts lundi. "Cela fait quatre ou cinq fois que la fédération est la cible de dégradations et six fois que la permanence de la députée socialiste Anne-Yvonne Le Dain est visée en trois ans".

"Nous déposons systématiquement plainte, nous sommes accueillis très courtoisement mais ensuite il ne se passe rien, les services de l'Etat ne sont parvenus à identifier ou interpeller personne, alors que le mode opératoire et les inscriptions anarchistes ou autonomes sont systématiquement les mêmes", a-t-il assuré.

M. Bourgi pointe par ailleurs la présence de nombreuses caméras de vidéo-surveillance à Montpellier, notamment à proximité de la permanence de Mme Le Dain, qui doit prochainement changer de locaux.

"Je lance un appel très solennel et très ferme pour que les services de l'Etat prennent la mesure de la gravité de ces faits commis contre des permanences d'élus de la République ou des locaux de partis politiques", a-t-il conclu.

Dans la même thématique

Centrale Nucleaire de Nogent sur Seine, France
7min

Politique

Législatives anticipées : que proposent les trois blocs sur l'écologie ? 

Derrière le pouvoir d’achat, la sécurité, l’immigration ou encore l’international, l’écologie se retrouve reléguée parmi les sujets les moins mis en avant par les différents candidats aux législatives, ce qui n’empêche pas des divergences très profondes entre les trois principales coalitions en campagne 

Le

Paris : Gabriel Attal conference de presse
4min

Politique

« Pas de hausse d’impôts quoi qu’il arrive », promet Attal : « Démagogie pure » répond la commission des finances du Sénat

Lors d’une conférence de presse, Gabriel Attal a fustigé a renvoyé dos à dos les programmes économiques du RN et du Nouveau Front Populaire, comme étant irréalistes tout en prenant l’engagement « d’inscrire dans la loi une règle d’or budgétaire, pas d’augmentation des impôts quoi qu’il arrive ». « Une impasse » pour les sénateurs de la commission des finances.

Le