Mort soudaine de la députée PS Corinne Erhel en plein meeting

Mort soudaine de la députée PS Corinne Erhel en plein meeting

La députée PS des Côtes d'Armor Corinne Erhel, 50 ans, est brutalement décédée vendredi soir des suites d'un "malaise" lors d'une...
Public Sénat

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Mis à jour le

La députée PS des Côtes d'Armor Corinne Erhel, 50 ans, est brutalement décédée vendredi soir des suites d'un "malaise" lors d'une réunion publique de soutien à Emmanuel Macron dans son département, ont annoncé plusieurs hauts responsables socialistes.

"J'ai appris avec une immense peine le décès de Corinne Erhel, députée de la cinquième circonscription des Côtes d'Armor, à la suite d'un malaise en plein meeting à Plouisy, alors qu'elle prenait la parole devant 300 militants pour défendre les valeurs de la République", a annoncé le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone dans un communiqué.

"Je n'oublierai jamais comme l'ensemble des députés de cette législature, son engagement, son travail et son dévouement au service de l'intérêt général", ajoute-t-il.

"Députée depuis 2007, elle s’était pleinement investie dans son mandat parlementaire tout en restant proche des gens dans une attention toujours discrète", a dit de son côté François Hollande.

"Elle avait suivi avec passion les enjeux du numérique, dans ses dimensions de transformation des territoires avec le souci constant que cette transformation puisse apporter un progrès à chacun", ajoute le chef de l'Etat dans un communiqué.

Le Premier ministre Bernard Cazeneuve a salué la mémoire de Mme Erhel, "femme de convictions, parlementaire engagée", en adressant sur Twitter ses condoléances à sa famille.

"Choqué d'apprendre la mort de Corinne Erhel. Elle était si engagée et si passionnée par son territoire", a également réagi l'ancien Premier ministre Manuel Valls sur le réseau social.

"Injuste et terrible", a déclaré le premier secrétaire du Parti socialiste Jean-Christophe Cambadélis. Le patron du groupe PS à l'Assemblée, Olivier Faure, a fait part de son "immense tristesse". Le député Olivier Dussopt a rendu hommage à une femme "engagée, d'une gentillesse incroyable et d'un grand talent".

Selon les médias locaux, Mme Erhel, dernière intervenante d'un meeting de soutien à la campagne de M. Macron, s'est effondrée sur scène en plein discours. Elle a ensuite été transportée en urgence par le Samu à l'hôpital de Saint-Brieuc, où son décès a été annoncé.

Ancienne parlementaire, née le 3 février 1967 à Quimper, députée depuis 2007, Mme Erhel siégeait à la commission des Affaires économiques de l'Assemblée.

L'élue bretonne avait rejoint en 2017 le mouvement En marche! d'Emmanuel Macron, dont la campagne s'est achevée vendredi soir, à l'avant-veille du second tour.

Dans la même thématique

France New Parliament
7min

Politique

Cafouillages à l’Assemblée nationale pour l’attribution des postes clés

Les députés procèdent ce vendredi à la nomination des membres du « Bureau » de l’Assemblée nationale, la plus haute autorité au Palais Bourbon. Un premier tour du scrutin visant à faire élire six vice-présidents a été annulé à cause du trop grand nombre de bulletins de vote recueillis au moment du dépouillement.

Le

Ursula Von Der Leyen Elected President of the European Commission for the Second Time, Strasbourg, Gallia – 18 Jul 2024
7min

Politique

Qu’est-ce que le « commissaire à la Méditerranée » qu’Ursula von der Leyen propose ?

Ursula von der Leyen vient d’être confortée par les députés européens pour un second mandat à la tête de la Commission. Dans son programme pour les 5 ans à venir, elle s'est engagée à créer un portefeuille de commissaire, séparé, dédié à la Méditerranée. Un premier pas timide pour renforcer les liens fragiles et distendus entre l’Union européenne et les pays de cette région

Le

Paris: Yael Braun-Pivet reelected National Assembly presiden
6min

Politique

Yaël Braun-Pivet réélue au perchoir : « Il faut que tout change pour que rien ne change », observent les sénateurs

Malgré un revers électoral aux dernières législatives, la candidate de la majorité sortante, Yaël Braun-Pivet a été réélue à la présidence de l’Assemblée nationale. Au Sénat, la gauche évoque « un hold-up démocratique ». Chez les LR et les centristes, c’est le soulagement de ne pas voir un membre du Nouveau Front Populaire qui domine.

Le